ConnexionConnexionInscription
B E A D G
177 connectés Sweepyto Guitare

[YOUTUBE] Infraction aux droits d'auteur, Problème ou pas?

#61
04/03/2009 13:48:36
sam
Pour info youtube ou myspace ne vont pas "censurer" un groupe qui diffuse une cover, en revanche ils le font lorsque quelqu'un diffuse l'enregistrement d'un artiste . On peut faire les reprises qu'on veut et les diffuser du moment qu'on les joue et qu'on n'utilise pas les enregistrements originaux  ...

Depuis la mode des "covers" ou les gars jouent de la guitare ou de la basse en les diffusant sur youtube, ils les virent, et puis, sur une cover j'arrive pendant 1/4 de sec à me prendre pour pastorius, alors j'ai arrété, c'est trop flappeur et ce n'est pas la réalité 

Concernant les reprises, et ça prouve bien que c'est une histoire de gros sous de majors, ils "censurent" les diffusions mais pas les reprises proprement dites, ce qui prouve bien que l'oeuvre originale, ils s'en foutent, l'artiste, ils s'en foutent en revanche, la diffusion, ça , ils ne s'en foutent pas, vu qu'ils ont des interets ...

Si les majors défendaient vraiment leur artistes, ça se saurait
 
 Pour une fois je suis entièrement d'accord!
0
0
#62
04/03/2009 13:53:13
sam
Pour info youtube ou myspace ne vont pas "censurer" un groupe qui diffuse une cover, en revanche ils le font lorsque quelqu'un diffuse l'enregistrement d'un artiste . On peut faire les reprises qu'on veut et les diffuser du moment qu'on les joue et qu'on n'utilise pas les enregistrements originaux  ...

Depuis la mode des "covers" ou les gars jouent de la guitare ou de la basse en les diffusant sur youtube, ils les virent, et puis, sur une cover j'arrive pendant 1/4 de sec à me prendre pour pastorius, alors j'ai arrété, c'est trop flappeur et ce n'est pas la réalité 

Concernant les reprises, et ça prouve bien que c'est une histoire de gros sous de majors, ils "censurent" les diffusions mais pas les reprises proprement dites, ce qui prouve bien que l'oeuvre originale, ils s'en foutent, l'artiste, ils s'en foutent en revanche, la diffusion, ça , ils ne s'en foutent pas, vu qu'ils ont des interets ...

Si les majors défendaient vraiment leur artistes, ça se saurait
 
On ne peut mieux éclairer le fond de ma pensée !!!
Merci Sam !
0
0
#63
04/03/2009 19:22:59
Ce qui me faire rire à chaque fois, c'est la vision du manque à gagner par les maisons de disques. Comme si quelqu'un qui a 1 To de musique chez lui aurait acheté l'équivalent en CD il y a 15 ans.

Quand j'étais gamin, un cd (ou une K7 pour ceux qui ont connu ) coûtait cher, et on devait souvent écouter 1000 fois le même morceau à chier par manque de choix (et de thune).

On est passé dans une hyperconsommation et une dématérialisation de la musique qui rendent difficile d'imaginer un quelconque retour en arrière.
0
0
#64
04/03/2009 19:47:43
 Bon ben voilà, maintenant je balancerai mes video sur Youtube et Daily Motion en même temps histoire d'en avoir toujours une de secours

0
0
#65
04/03/2009 19:49:43
j'ai lut que la page un,
mais bon, en fait je pense qu'il te font surtout chier parce que tu utilise la totalité du morceau du marylin.
utilise leur methode: tu decoupe en portion de moins de 20 ou 40 secondes, tu n'a alors aucun droit a payer
sinon tu peut aussi heberger ta video et dire fierement: "Fuck le minitel 2.0"
0
0
#66
04/03/2009 19:51:06
ps: si tu joue la ligne avec une fausse notes ou 2 et que nomme la chanson avec ambiguité, il ne pourront rien dire non plus
0
0
#67
04/03/2009 20:05:28

Le problème c'est la diffusion en public de l'enregistrement original, pour lequel seul l'auteur ou la personne a qui il a cédé ses droits a un droit exclusif.

non seulement ta video n'a pas été censurée, donc no stress, mais en plus, quand bien même ils l'auraient fait, ils auraient eu raison en droit (et l'auraient fait, a mon sens, à juste titre).

par contre une reprise en tant que telle, qui est une interprétation de l'oeuvre d'un autre, est permise.

Que les majors censurent ou pas, la n'est pas la question; la protection des oeuvres originales doit exister, et heureusement qu'elle existe. Après, les titulaires de droits en usent comme ils l'entendent (on vous dit pas non plus comment gerer votre blé par exemple).

0
0
#68
05/03/2009 01:45:41
 Entierement d'accord Curse et il n'est évidement pas question de remetre en cause les droits d'auteurs , mais le probleme n'est pas vraiment là, qu'on ne nous fasse pas croire que les majors sont les gentils qui défendent leur artistes et les internautes les méchants voleurs ...

C'est une culpabilisation qui les arrangent bien car ils défendent simplement leur catalogue pas leurs artistes ...

C'est une vision à court terme , la diffusion ( pas le téléchargement sauvage ) est un excelent moyen de promotion, au lieu de s'en servir intelligement, ils l'a combattent , se sont des ronds de cuirs à la vue basse avec comme seul objectif la rentabilité à court terme, et quand on a cette politique, commercialement on est dead .

Les Majors, c'est la chronique d'une mort annoncée ....


0
0
#69
05/03/2009 08:19:13
sam
 C'est une vision à court terme , la diffusion ( pas le téléchargement sauvage ) est un excelent moyen de promotion, au lieu de s'en servir intelligement, ils l'a combattent , se sont des ronds de cuirs à la vue basse avec comme seul objectif la rentabilité à court terme, et quand on a cette politique, commercialement on est dead .

Les Majors, c'est la chronique d'une mort annoncée ....
  Tout à fait d'accord
0
0
#70
05/03/2009 10:10:39
Complètement d'accord avec sam.

Par contre mort assurée, je ne sais pas... Si ça fait comme les banques et que les états viennent au secours des pauvres Majors "pour éviter la mort de la culture" ou un truc du genre, on est mal barrés. Et je ne sais pas pourquoi mais je le sens venir cette histoire. :-/

http://www.jaimelesartistes.fr sérieusement ?!
0
0
#71
05/03/2009 13:08:23
       Non, ils vont recentrer leurs activités, cinema, DVD etc ...

Le marché du disque , ça fait + de 20 ans que je le vois évoluer, les majors ont commencés par monopoliser la distribution en effectuant soit des rachats soit des participations ( fnac et autres ) ce qui a produit un étouffement des petits distributeurs (boucherie prod et autres indés ) et donc leur fin .

Ensuite, ils se sont attaqué à la diffusion, fusion ( canal +, vivendi universal  ) et participations ou rachat de diffuseurs ( NRJ, bref, toute la bande fm nationnale ) ils se sont lourdement endéttés ( merci Messier ) mais la "mane" des rééditions CD de vinyls a pallié pour un moment au gouffre financier.

On a donc viré les anciens directeurs artistiques et on a réembauché des gestionnaires ( merci ESSEC, HEC, Science Po ) pendant ce temps pas de création ou trés peu, l'ordre du jour c'était la réédition CD .

Lorsque les ventes de réédition CD ont commencés à chuter, parceque c'est là ou ils sont mauvais, j'ai toujours appris en économie qu'un bon gestionnaire s'inquietera dans 2 cas précis :

1 - quand tout va bien
2 - quand tout va mal

Plutot que de réagir en investissant dans leur catalogue " nouveaux artistes " , ils ont viré les artistes qui ne rentraient pas dans les criteres de rentabilité, on se souvient du scandale d'Alain Champfort ( plusieurs millions de disques vendus dans sa carriere quand meme ) de l'incohérence de la mise à la porte sans sommations de Jacques Higelin ( par lettre avec AR, monsieur , nous vous informons qu'à partir d'aujourd'hui , vous ne faites plus parti de nos artistes, salutations ) il y en a tout un wagon ...

Le marché de la réédition qui s'éssouffle , on n'a qu'à vendre les fonds de catalogues avec une offre commerciale trés interessante pour les publicitaires ( ben voyons ! ) , et on a vu des pubs arriver avec les musiques de Lennon, les stones , ce pauvre Iguane a meme été obligé de s'y metre ( sinon, on ne sort pas ton prochain album ) autant dire que tout ceux qui faisaient à l'époque de l'habillage musical, ben , ont été se rhabiller ( merci, j'étais dans le wagon ).

Les problemes financiers ont continués, bien évidement alors, ils se sont dit :

- on a le monopole de la distribution
- on a le monopole de la diffusion

Il ne nous reste plus qu'à produire, ben ouais, mais on a viré tous les directeurs artistiques c'est balot , pas grave, on va chercher, des intervenants externes puisqu'on ne sait pas faire et on va les utiliser, pardon, les interresser , la bonne idée .

Alors on crée une filliale en partenariat ( endemol pour ne pas la nommer ) , enfin on crée, si vous regardez l'histoire de cette boite, vous comprendrez mieux , c'est une boite qui est passée de main en main, berlusconi, bernard arnault, ils ont tous racheté la boite, fait 2/3 couts juteux et revendu dans la foulé, alors, on balance des starac' et d'autres conneries du meme genre et on se dit que ouais ! on sait fabriquer des artistes, ouais, ben non, on ne fabrique pas un artiste , on le découvre et on le dirige dans sa carriere, mais sans directeur artistique no way baby ...

Le resultat de tout ça ...

Les majors adoptent une strategie de victimisation et de replis sur soit , c'est la faute au téléchargement si on ne vend plus de CD, c'est la faute à la conjoncture économique, alors, on chasse les fraudeurs sur le net ( je precise que , comme les cassettes audios de l'époque, un % est pris sur le prix d'un CD vierge et est normalement reversé au titre des droits d'auteurs ) , on va pleurer au ministere de la culture pour faire baisser la tva sur la culture, 'tain la gueule de la culture, la starc et le r'n'b Français  , on revoit les contrats d'artistes avec des clauses allucinantes de session de droits , on gratte à tous les étages .

Un prix du CD audio avoisinant les 20 euros et c'est pas la prod qui coute chere, la plupart des artistes s'autoproduisent et c'est pas la tva qui est le plus gros budget, c'est bien la distribution et ils perdent du fric, pas normal ça, pourquoi ? la suite  ( oui , oui tonton Sam dis nous la suite !!!  ) .

Mon analyse :

C'est la loi des 80/20 que tout économiste connait :

- 80% de la production venait des majors companies contre 20% chez les indé .

- Maintenant 20% de la production seulement vient des majors contre 80% pour les indés, sauf que les indés ont changés, ils ne sont plus quelques dizaines de boites de prods à produire leurs artistes, maintenant et avec les nouvelles technologies d'enregistrements numeriques, la diffusion internet, se sont des centaines voir des milliers de tout petits artistes indés ( Le Sébu, si tu m'écoutes ) qui vendent chacuns leurs centaines d'albums et là, on n'a plus affaire à un marché ou on peut absorber la concurence ,on a affaire à des "terroristes" qui foutent des bombes partout, c'est plus une armée bien rangée ( messieurs les Anglais , tirez les premiers  ) et ça, ils le savent et ils flippent ...

La vente de disques n'a jamais été aussi mauvaise, le spectacle vivants ( concerts ) n'a jamais attiré autant de monde, c'est bien qu'il y a un décalage quelque part  .

Conclusion :

Les secteurs qui marchent :

- spectacles vivants, les majors n'ont pas les compétances pour les organiser

- la distribution " emergeante " ( internet ) les majors ont bien une politique de vente en ligne mais  il y a toujours plus de monde sur myspace que sur les site officiels tout confondus  d'EMI music, Virgin, Sony ou Universal Vivendi ( ça, une assurance qui rachete une major, fallait s'y attendre ) oui parceque si c'est pour écouter ou voir sur leur sites les clips qu'on nous rabache sur les chaines
tv , il n'y a pas de nouveauté

Les majors essayent desesperement de se rattrapper aux branches d'un arbre qui a fait son temps et qui n'est plu bon qu'à faire du bois de chauffage, en clair , ils sont grillés , meme l'état ne les suit plus avec les décisions concernant les chaines tv du secteur public ...

Le processus est lancé, rien ne pourra l'arreter ..... leur salut ne peut venir que des artistes et de leur talent, les fusions acquisitions, les opa agressives, les mouvements boursiers, la crise macro économique actuelle ( due principalement à ce type de fonctionnement ) c'est fini tout ça ...


désolé pour le long post et le discours un peu à charge, mais je n'ai pas trouvé d'arguments pour les defendre ............. c'est con












0
+1
#72
05/03/2009 13:27:20
Bravo Sam!!!
Super bien expliqué.
0
0
#73
05/03/2009 13:40:05
 ouha c'est éblouissant !!!
impossible de faire mieux !
Et vaut mieux un long discours que...euh.... ouais ton discours à tout déchiré
Messieurs des majors si vous nous écoutez...
0
+1
#74
05/03/2009 13:41:44
Super ton "pavé" sam, ça se lit comme un roman :-p

Là où je ne les comprends pas, c'est pourquoi n'ont-ils pas sauté sur le phénomène Internet en proposant eux-même des outils de diffusions "gratuits" (pub) visant à s'approprier les artistes et/ou contenus qui y est diffusés (grâce des des petites lignes dans 15 pages de conditions d'utilisation du service "gratuit" que personne ne lit). Ou alors ils l'ont peut-être fait mais ça a fait un bide.
Ils n'ont pas des têtes pensantes et des moyens dans ces grosses boîtes ?
0
0
#75
05/03/2009 13:44:30
je plussoie la miss
0
0
#76
05/03/2009 14:35:14
Néal Zheimer
Super ton "pavé" sam, ça se lit comme un roman :-p

Là où je ne les comprends pas, c'est pourquoi n'ont-ils pas sauté sur le phénomène Internet en proposant eux-même des outils de diffusions "gratuits" (pub) visant à s'approprier les artistes et/ou contenus qui y est diffusés (grâce des des petites lignes dans 15 pages de conditions d'utilisation du service "gratuit" que personne ne lit). Ou alors ils l'ont peut-être fait mais ça a fait un bide.
Ils n'ont pas des têtes pensantes et des moyens dans ces grosses boîtes ?
 
L'internet, ils n'y ont pas cru, ou alors, ils ont trop attendu, je me souviens du 1er site d'universal music, ça s'appelait balanceleson.com, sorte de myspace en moins élaboré mais la structure, c'était un mec dans un bureau avec une table, une chaise et un ordi, il devait chaque semaine faire un topo sur des artistes interessants à suivre, le truc est resté 1 an en ligne et ils ont fermé ...

Ils ne savent pas faire ...

Ils preferent voir des sites comme myspace ou youtube faire le buzz puis se pointer , faire une opa ou une acquisition, un p'tit coup de recapitalisation pour sortir de la liquidité et se rembourser au passage, dégrosssir le mamouth, recuperer des droits de diffusion, etre sur la place, ça,  ils savent faire sauf que là, on est dans la finance internationnale et si un investisseur renchéris ( des murdock ou autres groupes financiers), ça leur coute bonbon ...

Une fois qu'ils ont le joujou, ils ne savent pas quoi en faire, on s'en fout on est dans la place , ouais mais pour y rester faut etre inovateur et ça, ils ne savent pas faire ...

Ils ne comprennent rien au phénomene internet, pour eux , c'est juste un medium de plus alors, ils attendent qu'un truc sorte du lot et ils rachetent mais ils ne rachetent pas pour utiliser non, ils rachetent pour ne pas etre mis en danger face à une concurence qu'ils ne comprennent pas, c'est de la prédation de base, sorte de "nazisme économique" , on élimine la concurence en l'absorbant, se sont les borgs de star treck ( pour les connaisseurs ) .

Ils utilisent leur puissance économique pour étouffer tout ce qui pourrait leur prendre des parts de marchés, on est loin des préocupations des artistes hein ?

 ...


0
0
#77
05/03/2009 14:39:30
On en est loin mais c'est pas pour autant moins intéressant (et atterrant...)
0
0
#78
05/03/2009 14:52:15
Tant qu'on essaiera de faire rentrer l'art dans un moule économique, on aura toujours ce genre de problème de toute façon..
Heureusement, maintenant on a des outils matériels dont informatiques qui devraient nous aider à nous débarasser des majors tels qu'on les connait.
J'espère juste que pas trop de musiciens resteront sur le carreau dans l'affaire.

0
0
#79
05/03/2009 14:56:09
khwadj

J'espère juste que pas trop de musiciens resteront sur le carreau dans l'affaire.

 
je crois que c'est le contraire qui va se passer ... enfin, j'espere ....
0
0
#80
05/03/2009 15:09:14
sam
khwadj

J'espère juste que pas trop de musiciens resteront sur le carreau dans l'affaire.

 
je crois que c'est le contraire qui va se passer ... enfin, j'espere ....
 
Y a des carreaux qui resteront sur les musiciens ?
0
0
#81
05/03/2009 15:44:23
Néal Zheimer
On en est loin mais c'est pas pour autant moins intéressant (et atterrant...)
 Je confirme

Vazi tonton Sam raconte nous encore une histoire
0
+1
#82
05/03/2009 16:21:12
  C'est l'histoire d'un mauvais boulanger qui voulait faire musicien ....
0
0
#83
05/03/2009 16:22:54
Trés intéressants les posts de Sam.

Aprés, ce qui est drôle, c'est que certains ont l'air de prendre Youtube et Dailymotion pour des ouvres charitatives ayant pour but de promouvoir l'art. Alors qu'au final final ils se gavent de thunes en diffusant tout et n'importe aussi bien du contenu protégé pour droit d'auteur, que des scènes d'agression ou autres, allant de la simple tarte à la crème pour foutre la honte à un pote sur le web, à plus grave.

Ils mettent les serveurs à disposition, encaisse les revenus publicitaires, et suppriment une vidéo quand on leur signale qu'elle ne devraient pas figurer sur leur site.

Ce qu'on peut leur reconnaitre, ou leur reprocher, c'est qu'ils n'ont aucun regard et aucune influence sur le contenu.
0
0
#84
05/03/2009 16:38:42
Un truc aussi qui me fait marrer, juste une constatation comme ça , à la volée ...

On entend partout, c'est la crise de l'édition musicale de la vente des CD   c'est marrant, on n'entend pas les "graveur", les fabricants de CD, leur production augmente d'année en année et cela malgrés la chute des rééditions et les gravages qui se font à moindre cout en Allemagne ou en Belgique ...

Un peu comme si un voiturier se plaignait qu'il ne vend plus ses voitures alors qu'on a jamais fait autant de pneus c'est qu'il y en a d'autres qui en fabriquent et donc qu'il les vendent leur bagnoles  eux ...

 
0
0
#85
05/03/2009 17:35:24
Non les pneus, ça se change à intervalle régulier, ils sont encore plus malins dans l'automobile ! Quoique s'il le pouvait ils nous vendraient de la musique à pièces détachées...

Je suis bien d'accord avec Bred. La diffusion est gratuite pour le diffuseur, c'est le public qui "paie" le service en publicité. Ce n'est pas un service gratuit.
0
0
#86
05/03/2009 20:34:11
 
sam
  C'est l'histoire d'un mauvais boulanger qui voulait faire musicien ....
 Parce qu'en plus tu fais du pain ?  
0
0
#87
05/03/2009 21:38:16
 C'est vraiment super intéressant de te lire sam. J'aimerai bien discuter autour d'un verre avec toi, un jour, ça serait super enrichissant

 Une question me taraude quand même. Tu dis que les majors sont en passe de crever, mais après, tu penses que ça va se dérouler comment ? Car personnellement, j'ai jamais entendu parler de période où les majors n'existaient pas. Sans elles, comment on va faire ?
 Je ne suis pas sûr qu'elles disparaissent un jour, car comme tu dis, elles ponctionnent du fric où elles peuvent. Je suis certain que nos futurs enfants (et j'ai 16 ans :D... enfin 17 dans moins de deux semaines =]) leur rempliront les poches...
0
0
#88
06/03/2009 01:31:53
Fleadh
 C'est vraiment super intéressant de te lire sam. J'aimerai bien discuter autour d'un verre avec toi, un jour, ça serait super enrichissant

 Une question me taraude quand même. Tu dis que les majors sont en passe de crever, mais après, tu penses que ça va se dérouler comment ? Car personnellement, j'ai jamais entendu parler de période où les majors n'existaient pas. Sans elles, comment on va faire ?
 Je ne suis pas sûr qu'elles disparaissent un jour, car comme tu dis, elles ponctionnent du fric où elles peuvent. Je suis certain que nos futurs enfants (et j'ai 16 ans :D... enfin 17 dans moins de deux semaines =]) leur rempliront les poches...
 
pour le avec plaisir si l'occasion se presente  ...

Attention, j'apporte juste une analyse sur une constatation personnelle pragmatique sur le marché du disque étayé par des faits reels sans violence et sans haine contre les majors, on est bien d'accord

La suite je n'en sais rien du tout, juste que la musique est devenu un produit de consomation , que tout le monde peut en faire, que tout le monde en écoute, que ça fait parti de la vie, et qu'il y aura toujours des talents qui nous boterons le derriere indés ou pas, je suis passionné par la musique, toutes les musiques, juste que, il y en a beaucoup plus et il faut en meme temps plus chercher, que plein de choses ont deja été inventées et qu'il ne faut pas oublier qu'enfait on vit la musique des 40 dernieres années revisitées et qu'il ne faut non seulement pas oublier mais les garder comme references ....


0
0
#89
07/03/2009 12:47:15
 Tout ça me rappelle gentiment la loi Hadopi
0
+1
#90
07/03/2009 12:58:23
 Pinaise, trois pages chiantes sérieuses. On se croirait sur OB.
0
0