ConnexionConnexionInscription
B E A D G
211 connectés Sweepyto Guitare

Débat : musique et engagement politique...

#1
30/11/2008 16:40:19
  Dimanche après-midi, on s'ennuie (comme d'hab )

Voilà donc le moment de lancer un débat !

Faut-il que les musiciens s'engagent politiquement dans leurs chansons ?
Cet engagement est-il utile ? néfaste ?
Ou est-ce que la musique et la politique doivent rester séparés ?

Plusieurs exemples illustrent le sujet:

Louis Amstrong : N'a jamais parlé de la lutte pour les droits civiques dans ses titres, a parfois joué devant des publics ségrégés (source Wikipédia),et pourtant était le soutien financier le plus important à Martin Luther King.
Qu'en pensez vous ?

Rage Against the Machine : Clairement anti-capitaliste, ce groupe est un des groupes de rock très engagé politiquement, à tendance anarchiste (corrigez moi si je me trompe). On se souvient du bassiste ayant brûlé le drapeau américain à Woodstock 1999.
Ces actes, ces paroles de colère, sont elles utiles pour dénoncer les dérives de notre système ? Ont elles réellement un impact sur les mentalités ? poussent-elles à la violence (ce qui je précise n'est pas mon avis, mais j'ai pu le lire plusieurs fois à propos de Killing in the name of) ?
Qu'en pensez vous bis ?

Le débat est vaste... N'hésitez pas à rajouter des exemples mais si vous pouviez donnez vos avis sur les deux exemples ci-dessus ça permettrait de bien le cibler (le débat).

Merci d'avance pour vos réponses.









0
0
#2
30/11/2008 16:42:54
  C'est un moyen comme un autre de faire passer un message, dénoncer et s'engager politiquement dans la chanson est tout de même quelque chose de difficile à faire sans tomber dans le plat et dans le cliché. Certains groupes comme rage against the machine ou encore SoaD y arrivent très bien. Mais c'est pas donné a tout le monde.
0
0
#3
30/11/2008 16:43:08
 Tout ce que je veux dire sur le sujet (sinon je vais encore passer pour un punk relou ) :

Faut-il que les musiciens s'engagent politiquement dans leurs chansons ?
> Non, il ne "faut" jamais, on a le droit de parler d'amour , mais c'est vrai que c'est un excellent moyen de diffusion des opinions.
0
0
#4
30/11/2008 17:11:56
La musique est un moyen d'expression comme un autre.

Faut-il que les musiciens s'engagent? Selon moi, il doivent le faire si ils en ont envie, libre à chacun de suivre ou pas, d'adhérer ou pas.
D'autre musiciens préfèrent ne pas s'engager dans leurs chansons mais par contre donnent à des assoc', à des organismes.... Pourquoi pas!

C'est un des rares métiers où l'on peut faire absolument ce que l'on veut, ils auraient tort de s'en priver.

0
0
#5
30/11/2008 17:33:20
  Louis Amstrong : N'a jamais parlé de la lutte pour les droits civiques dans ses titres


" what a wonderful world " est un sacré message politique anti segregation et assez fin et 2eme degrés pour que les ploucs rednecks n'aient rien compris
parcequ'un type noir qui chante "quel monde merveilleux" qui est issu de l'esclavage dans un pays qui pratique l'apartheid, ou les hotel chics sont interdit aux noirs  comme beaucoup d'autre chose incluant la culture, les universités et qui est regulierement insulté et menacé par les barges du klan, connaissant l'intelligence et la finesse d'esprit du bonhomme, son message me parrait trés clair

Faut-il que les musiciens s'engagent politiquement dans leurs chansons ?

il n'y a pas d'obligation ... parceque si c'est pour dire " la guerre , c'est pas bon" ou " non aux licenciements abusifs du patronat ",ça ne sert à rien maintenant, la " contest song " aux US est rentrée dans la culture, Dylan et plein d'autres, en France à part quelques artistes, le message politique est souvent mu par l'ideologie à la base

Cet engagement est-il utile ?

Il peut tout au plus eveiller une prise de concience de la part du public ...

néfaste ?

Helas oui aussi, il peut, si le message est motivé par des conciderations commerciales ou pour joindre l'utile à l'agréable en se donnant bonne conscience, ça s'est vu avec le " charity busines " ...

Ou est-ce que la musique et la politique doivent rester séparés ?

Personnellement la musique est un vecteur d'idées, un moyen d'expression . Les marches militaires, les chansons de la Commune et j'en passe donc, séparer quoi, ça voudrait dire censurer ? certainement pas pour un message d'ordre politique ...  c'est pour ça que ceux qui n'ont rien à dire feraient mieux de la fermer avant de l'ouvrir .....

0
0
#6
30/11/2008 17:55:53
moi je ne m'ennuie plus le dimanche après midi
0
0
#7
30/11/2008 17:58:08
ça me pose parfois quelques problèmes dans le cas où j'aime la musique et pas l'engagement politique qu'elle véhicule et parfois quand j'adhère aux idées mais pas à la musique.
0
0
#8
30/11/2008 18:02:14
.
Skeuths
 parfois ça me pose parfois quelques problèmes dans le cas où j'aime la musique et pas l'engagement politique qu'elle véhicule et parfois quand j'adhère aux idées mais pas à la musique.
 
+1
idem

0
0
#9
30/11/2008 18:02:51
Je changerai le titre par Chanson et engagement politique, je vois pas ce que la musique à avoir la dedans.
0
0
#10
30/11/2008 18:02:54
sam
  Louis Amstrong : N'a jamais parlé de la lutte pour les droits civiques dans ses titres


" what a wonderful world " est un sacré message politique anti segregation et assez fin et 2eme degrés pour que les ploucs rednecks n'aient rien compris
parcequ'un type noir qui chante "quel monde merveilleux" qui est issu de l'esclavage dans un pays qui pratique l'apartheid, ou les hotel chics sont interdit aux noirs  comme beaucoup d'autre chose incluant la culture, les universités et qui est regulierement insulté et menacé par les barges du klan, connaissant l'intelligence et la finesse d'esprit du bonhomme, son message me parrait trés clair


Ou est-ce que la musique et la politique doivent rester séparés ?

Personnellement la musique est un vecteur d'idées, un moyen d'expression . Les marches militaires, les chansons de la Commune et j'en passe donc, séparer quoi, ça voudrait dire censurer ? certainement pas pour un message d'ordre politique ...  c'est pour ça que ceux qui n'ont rien à dire feraient mieux de la fermer avant de l'ouvrir .....

 
Pour "What a wonderful World", je suis d'accord que ça peut paraître ironique, mais on peut aussi considérer ça comme un hymne au positivisme non ? enfin tu as probablement raison, c'est vrai que je n'avais jamais vu la chanson de ce point de vue.

Pour ce qui est de la séparation entre musique et politique, je pense qu'il ne doit pas y en avoir, que la liberté d'expression doit être totale, mais ça cause parfois des dérives. Je pense ici à Légion 88 et autres du même style.
0
0
#11
30/11/2008 18:41:58
  un hymne au positivisme non ?


oui, tout à fait mais, dans un monde de brutes, enfin sous entendu
en tout cas pas de façon anodine ...
0
0
#12
30/11/2008 18:47:00
Moi je pense quand même que la musique peut servir a dénoncer certaines injustices, après,je ne connais pas beaucoup de groupes qui ont utilisé la musique comme engagement(a part RATM bien sûr).

Par contre c'est sur que si on l'utilise mal, ca peut dégénerer,tout est la en fait,il faut savoir utiliser la musique et l'engagement!


0
0
#13
30/11/2008 18:51:01
 
vash
Je pense ici à Légion 88 et autres du même style.
 Petit HS, mais j'ai pour souvenir qu'un membre de Slappyto pensait que Légion 88 était du second degré, pour parodier les groupes racistes...

Sinon, je n'ai pas grand chose d'autre à dire que mes comparses bassistes...
0
0
#14
30/11/2008 19:04:02
 J'pense que l'engagement est important, sans bien sur parler d'un engagement vis a vis d'un parti politique.

Pour moi la musique ne fait pas concretement changer grand chose pour autant a la société, mais certaines chansons permettent a certaines personnes de faire évoluer leur opinion. La musique est faite pour s'exprimer et c'est aussi important que les artistes donnent leurs idées.

La politique c'est souvent compliqué, la musique nous permet de clarifier tout ça et de critiquer ce qui va et ce qui va pas, et surtout bien sur dénoncer ce qui ne va pas !

La politique est importante mais je pense qu'il ne faut pas en abusé, les groupes qui parlent que de ca, a la fin ca peut etre soulant, j'ai vu que certains évoqué Legion 88, bon ca c'est du RAC, mais dans tout ce qui est Punk/Oi, du coté communiste ou anarchiste, certains groupes ne font que parler de politique, ca devient fatiguant a force, faut pas en abuser.
0
0
#15
30/11/2008 19:10:27
 ou de la téci et des keufs et des meufs dans le RER avec le rap
0
0
#16
30/11/2008 19:25:24
sam
 ou de la téci et des keufs et des meufs dans le RER avec le rap
 En dehors de la politique moi j'adore le R'n'b.
La meuf qui se fait trompé par son mec et qui recoit un texto dans le clip tout ca, j'suis fan ! mdr
0
0
#17
30/11/2008 19:27:52
 La meuf qui se fait trompé par son mec et qui recoit un texto dans le clip tout ca, j'suis fan ! mdr

ça c'est du message

0
0
#18
30/11/2008 19:53:15
 
Smelcc
 Petit HS, mais j'ai pour souvenir qu'un membre de Slappyto pensait que Légion 88 était du second degré, pour parodier les groupes racistes...
 Légion 88 n'a jamais été du second degré, c'était des vrais nazis purs et durs... Tu es sûr que tu ne confonds pas avec ce que j'avais pu écrire à propos de Ludwig von 88, qui eux n'ont rien à voir avec l'extrême-droite?
vash
 Rage Against the Machine : Clairement anti-capitaliste, ce groupe est un des groupes de rock très engagé politiquement, à tendance anarchiste (corrigez moi si je me trompe). On se souvient du bassiste ayant brûlé le drapeau américain à Woodstock 1999.
 Juste un truc, j'adore rage, je me lancerai pas dans le débat sur la politique, mais se vouloir anti-capitaliste et participer à Woodstock 1999, ça manque de cohérence...

0
0
#19
30/11/2008 20:00:32
nestor
 
vash
 Rage Against the Machine : Clairement anti-capitaliste, ce groupe est un des groupes de rock très engagé politiquement, à tendance anarchiste (corrigez moi si je me trompe). On se souvient du bassiste ayant brûlé le drapeau américain à Woodstock 1999.
 Juste un truc, j'adore rage, je me lancerai pas dans le débat sur la politique, mais se vouloir anti-capitaliste et participer à Woodstock 1999, ça manque de cohérence...

 c'est souvent le souci quand un groupe de musique s'appuie majoritairement sur l'engagement politique ou autre. Y a un moment où ça coince. Noir désir a connu ça quand Barclay a été phagocyté. Et je pense aussi aux groupes dits anarchopunks ou autre truc anti- et qui ont un myspace (Murdoch)...
Difficile de rester cohérent.
0
0
#20
30/11/2008 20:12:42
nestor
Juste un truc, j'adore rage, je me lancerai pas dans le débat sur la politique, mais se vouloir anti-capitaliste et participer à Woodstock 1999, ça manque de cohérence...

  C'est là un des problèmes des groupes comme Rage. Est-ce que pour être cohérent il faut vraiment s'interdire d'utiliser les moyens de communication qui sont les produits du système contre lequel on s'oppose ? (grandes maisons de disques par exemple: Je crois que Ratm est chez Sony BMG non ?)

0
0
#21
30/11/2008 20:35:47
 c'est vrai qu'il y a une incohérence entre le message et le compte en banque, parfois, ça fait déshordre, j'ai en souvenir Manu de la Mano, tiers mondiste et alter mondialiste  notoire et milliardaire .
 Le probleme n'est pas qu'il soit blindé, on s'en fiche et tant mieux pour lui mais, le message est un peu.......... incompatible ...

Souvent on dit " oui mais il ( en parlant d'un artiste )  est super discret sur ses donts, mouais , on parlait de charity busines, concerts gratuits et tout oui, mais les droits sont t-ils reversés aux assoc caritatives , c'est bien simple ..................................... jamais
0
0
#22
30/11/2008 20:36:30
 (tant que les idées sont de gauche )

non je ne pense pas que l'engagement politique et la musique soit compatible , la musique est une source de bonheur et de culture universelle pour chaque humains de la terre ... 

et non un débats politiques réservé a une minorité ... , de plus quand les idées sont raisonnable et défendable (tant que le message  prône le non-racisme , le refus de la connerie humaine  (racisme , dictature , fanatisme quelconque ... , les abus commis au nom de la société ) ... ok , mais quand il y a des dérives d'extrême droite ou de saloperie nationaliste ... la je dit clairement : NON ... la musique doit rester apolitique !



0
0
#23
30/11/2008 20:38:19
 d't'façon, les groupes anglo-saxons avec des chansons engagées, nous les Français, on s'en fout, on comprend pas les paroles
0
0
#24
30/11/2008 20:45:32
Vash
 Faut-il que les musiciens s'engagent politiquement dans leurs chansons ?
 
Sociologie oui ! Politique non !


0
0
#25
30/11/2008 20:45:48
 La réciproque est aussi vraie pour les chanteurs engagés français et les non francophones... Le problème dans ce cas-là c'est qu'en général il reste pas grand-chose si tu vires les paroles
0
0
#26
30/11/2008 20:46:13
Sazu
Vash
 Faut-il que les musiciens s'engagent politiquement dans leurs chansons ?
 
Sociologie oui ! Politique non !


 +1  
0
0
#27
30/11/2008 20:56:25
 
nestor
Smelcc
 Petit HS, mais j'ai pour souvenir qu'un membre de Slappyto pensait que Légion 88 était du second degré, pour parodier les groupes racistes...
 Légion 88 n'a jamais été du second degré, c'était des vrais nazis purs et durs... Tu es sûr que tu ne confonds pas avec ce que j'avais pu écrire à propos de Ludwig von 88, qui eux n'ont rien à voir avec l'extrême-droite?
 Nan nan, c'était bien Légion 88, mais il faut bien avouer que quand on entend les paroles de leurs chansons, on a du mal a savoir si c'est du 1er ou du 2nd degré...
Enfin, tu m'as éclairé sur ce point, je dois bien t'avouer que je n'en savais foutrement rien au final.

Sazu
Vash
 Faut-il que les musiciens s'engagent politiquement dans leurs chansons ?
Sociologie oui ! Politique non !
 Quel rapport avec la Sociologie?
0
0
#28
30/11/2008 21:14:36
 la musique est une source de bonheur et de culture universelle pour chaque humains de la terre ...


funkytroll, ne me dis pas que tu y crois encore pas au 21eme siecle

0
0
#29
30/11/2008 21:20:02
 si je persiste , c'est mon coté gentil , je préfère croire en ces conneries plutôt que de sombrer dans la misanthropie ... 
0
0
#30
30/11/2008 21:26:22
 .... je prefere une certaine lucidité sans tomber dans le nostalgique
0
0