ConnexionConnexionInscription
B E A D G
179 connectés Sweepyto Guitare

Composer une chanson (en entier)

#1
07/08/2012 16:29:46
Voilà je vous explique mon soucis (je sais le sujet a déjà été traité plusieurs fois mais je n'ai pas trouvé de réponse)
J'aimerais me lancer dans la composition et pour ce faire je voudrais savoir si il existe des méthodes, ouvrages ou sites pour apprendre à composer une chanson (avec tout les instruments). Je sais bien qu'il existe des traités sur l'harmonie mais j'en ai déjà acheté un (guide de l'harmonie classique par Alain Truchot, c'est une vraie galère et c'est exclusivement pour du classique (ou éventuellement du jazz à ce que j'ai entendu). J'ai compris les trucs genre les accords, les retards, les pédales, marches harmoniques, cadences, etc mais le reste à savoir comment placer les voix par rapport aux autres, c'est tout bonnement incompréhensible et je ne pense pas que ça me soit vraiment utile....
Ou tout simplement si vous avez des conseils à me donner de manière plus générale
A titre informatif je fais aussi un peu de guitare aussi
Merci :)
0
0
#2
07/08/2012 17:09:50
Faut avoir une bonne idée du fonctionnement des instruments pour lesquels tu écris, idéalement être capable d'en jouer (pas forcément tout ce que tu écris proprement et au tempo hein !)

Je me suis aussi demandé quelle était la meilleure méthode pour écrire des morceaux et ma conclusion c'est qu'il vaut mieux éviter d'avoir une recette - ou du moins en changer régulièrement. J'ai écrit des morceaux à la guitare, d'autres au clavier, d'autres à la basse, d'autres sans instruments. En commençant par les paroles, la mélodie, l'harmonie ou tout ensemble. Sur papier partoche, au dos d'un ticket de caisse, sur guitar pro, en enregistrant au fur et à mesure... chez moi, au local, en plein air, la nuit, le matin, la journée, en 2 heures ou sur 5 ans.

Si ton souci c'est que tu entends des trucs dans ta tête et que tu as du mal à les retranscrire, la théorie aide grandement. Mais il y a des moments où il vaut mieux éviter d'y penser.
0
0
#3
07/08/2012 17:14:01

Il faut des idées

0
+3
#4
07/08/2012 17:16:57
Justement, l'inspiration est partout... faut juste prendre l'habitude de la canaliser

Je me suis d'ailleurs lancé un sacré défi : n'écrire aucun morceau seul cette année... pour l'instant je tiens pas mal (par contre mon "tiroir à idées" est en train d'exploser)
0
0
#5
07/08/2012 17:31:32
Il y a quelques trucs ici ....


http://www.play-music.com/fr/guitare_tablature/methodes/divers.html


Quelques trucs utiles pas tous indispensables :  avoir de quoi s'enregistrer (une carte son pour la musique et un séquenceur ), guitar pro ou tux guitar ou autre, un papier et un crayon, quelques notions de rythme et de théorie musicale seront vite indispensables aussi .....

Et avoir un peu de temps c'est bien aussi ....





0
0
#6
08/08/2012 05:02:21
Bah la problème c'est que j'ai pas vraiment d'inspiration ou alors c'est juste des riffs et j'arrive pas à développer plus que ça.
En peinture on apprend bien les bases pour pouvoir peindre soit même ses idées, ça doit bien exister en musique nan?
0
0
#7
08/08/2012 10:11:36
je ne sais pas si tu travailles les accords , mais c'est une bonne base pour composer ...
des suites d'accords " types" sont souvent présentent quel que soit le type de zique , aprés tu affines en écoutant  ce que tu aimes

on parle d'harmonie plus haut , ce sont des bases  ( pas indispensabes ) mais importantes pour dévellopper ta créativité ...
si tu prends une mélodie plutôt  " spanish " tu iras chercher le phrygien ou la mineure harmonique , et dans ces gammes tu as les accords qui en découlent , il n' y a plus qu'à faire le tri , choisir une cadence ,  faire du AABA  ( couplet refrain ) , quand tu as ta base
tu rajoutes les arrengements ...

si tu pars d'une simple mélodie , tu regardes qu'elles en sont les notes  , et tu cherches à qu'elle gamme ça peut coller , et tu cherches
les accords ,  les notes de la mélodie importantes sont sur le 1er temps de la mesure , elles tomberont sur la tierce ou la quinte ou septieme de l'accord  ...

ce n'est que de la théorie ,  des compositeurs célébres ne sont pas des bêtes d'harmonie  à l'inverse des compositeurs classique ...
bien souvent , c'est l'oreille qui entend des choses , "faut en manger" pour la dévellopper  , si ce n'est pas naturel  ( snif snif lol )
0
+1
#8
08/08/2012 10:56:29

<<<Je me suis d'ailleurs lancé un sacré défi : n'écrire aucun morceau seul cette année... pour l'instant je tiens pas mal<<<<

 

C'est pas trés malin ça, enfin, je me permet parce que c'est justement en en faisant plein qu'on affute son style . En compos, il y a 3 grandes cathégories, les mélodistes, les compositeurs et les arrangeurs, je serais tenté de dire que ce sont 3 activités ( métiers ? ) trés différentes et il est rare d'être les 3 à la fois quant aux textes c'est vraiment pour le coup un autre métier . Par exemple, je me concidere comme bon compositeur et bon arrangeur en revanche, je suis un pietre mélodiste sans doute parce que je n'aime pas trop chanter, bon, je le sais, quant aux textes même si j'adore l'écriture, je ne suis pas bon du tout, allez disons que je suis trés mauvais . Gainsbourg par exemple est aussi un bon compositeur même s'il a beaucoup plagié, en arrangement il faisait appel à d'autres, pour les textes il était trés bon et c'est dailleurs sa griffe .

 

Un gars comme Julien Clerc est un trés bon mélodiste mais niveau arrangements c'est trés léger, il fait aussi appel à d'autres idem pour ces textes, il y a des gars qui ne font que des arrangements parce qu'ils ne sont pas inspirés par la compo et réciproquement .

 

On ne peut pas être bons partout, certains sont inspirés pour l'un ou l'autre et developpent un style, on se rendra compte qu'un bassiste par exemple est souvent bon en arrangements, un chanteur en mélodie, un pianiste en compo, ce sont des tendances qui ne sont pas systhématiques évidement mais c'est pour l'éxemple maintenant, il n'y a pas de fatilité non plus et si on travaille seul, on peut élever son niveau encore faut t-il prendre du recul et connaitre ses qualités et ses défauts et maitriser son inspiration ou plutôt savoir la canaliser.

 

Par exemple lorsque j'avais 16 ans, je m'étais fixé comme objectif d'écrire un morceau à la guitare par jour et je l'ai fait quelques années c'est dailleurs à cette époque ou je me suis rendu compte que j'était trés nul en textes les compos n'étaient pas des oeuvres mais j'ai pu grace à ce travail affiner mon approche . Pour le travail d'arrangements avec l'avenement de cubase, je décortiquais des titres que j'aimais bien ( Pet sounds des beach boys, Papa was a rolling stone, les beatles et d'autres ) et je réenregistrais tout, lignes de basse, batteries, cordes et cuivres avec mon claviers, choeurs, chant, ça m'a fait beaucoup bosser l'oreille et l'arrangement .

 

C'est un parcours qui ne fait peut être pas école mais c'est mon exemple perso et chacun a son approche mais une chose est sure, plus on en fait, meilleur on est ... ou pas .

0
+2
#9
08/08/2012 11:12:56
Je suis tout à fait d'accord avec toi Sam, mais j'ai quand même relativement beaucoup écrit ces dernières années (pas loin de la centaine de morceaux "aboutis" avec textes, arrangements et tout) et c'est extrêmement préjudiciable à ma vie sociale et mon temps de sommeil notamment. Sans compter que je les écris plus vite que le groupe ne les apprend, du coup j'ai toujours quelques longueurs d'avance et ils croient que ça les dispense de corvée songwriting (parce que bon, on peut pas dire que je prenne du plaisir à le faire... de la satisfaction quand un morceau est bouclé et qu'il me convient, tout au plus)
0
0
#10
08/08/2012 13:24:48
Si ça empiete sur ton activité sexuelle, je comprends parfaitement
0
+2
#11
08/08/2012 17:07:21
@sam: "En compos, il y a 3 grandes cathégories, les mélodistes, les compositeurs et les arrangeurs"
définis les termes je vois pas trop la nuance
@pat: voilà c'est ce genre de base qu'il me faudrait, une sorte de caricature qui explique comment construire des morceaux types en montrant les bases, les suites d'accords et les cadences, etc...

quand vous parlez des bases de l'harmonie, vous voulez dire jusqu'à où?
0
0
#12
08/08/2012 22:21:39
t'as quoi comme son qui tourne dans ta tête ???
Si tu veux composé, commence déjà par écrire (ou au moins posé sur l'instru) ce qui y passe.
Ensuite essaye de développer ces idées.

Si le soucis, c'est que t'as pas d'idées et que t'aimerais bien en avoir, ben faut bosser ton imagination.
Prends une gamme ou juste un mode et vois ce que tu peux faire de sympa avec, prends une phrase dans un livre et essaye de la chanter pour un faire le début d'un thème, prends ta carte d'identité et utilise son n° comme une tablature (déjà testé avec mon n° d'abonnement de train et ça a fait un morceau qui s'appelle sncb), prend un morceau que tu aimes bien (ou pas) et déstructure le ou modifies-en quelques notes, ....
Bref, entraine ton cerveau à créer et modifier le monde qui t'entoure en musique.

Tout ça pour dire qu'il n'y a pas de recette miracle et que la théorie on n'en fait ce qu'on en veux en composition.
Et si vraiment c'est inaudible, pas grave, t'as qu'à dire que c'est de la musique atonale

Maintenant si tu veux composer dans un style particulier, il y a quelques "trucs" qui feront bien...
genre le 1/4/5 du blues, le skank pour le reggae, la substitution d'accords pour le jazz, une ligne de bass hyper répétitive pour l'afro-beat, le son pour le métal, ....

J'finirai par un truc :
Retirer
boumabcd
En peinture on apprend bien les bases pour pouvoir peindre soit même ses idées, ça doit bien exister en musique nan?
 
J'crois que justement, c'est ce qui différencie l'art majeur de l'art mineur...
Pas besoin d'initiation dans la musique pour pouvoir composer une oeuvre. Alors qu'en peinture, sans initiation tu sera juste bon à faire de jolis gribouillage.
0
0
#13
08/08/2012 23:04:36
Mr Le Belge: es tu: homme, femme ou autre? en tout cas ta réponse est claire et complète, je te remercie :)
0
0
#14
09/08/2012 00:21:18
un exemple sur 4 accords , c'est assez parlant  
  http://www.youtube.com/watch?v=kt3p5lCARfs&...  
0
0
#15
09/08/2012 06:00:10
haha ouais jconnais c'est assez abusé!
la version pas live!
http://www.youtube.com/watch?v=R2De2cK1mDw&feat...
0
0
#16
09/08/2012 09:37:49
J'suis un barbu.... mais avec des gronénés
Et vu qu'on est dans les question indiscrète... t'as quel age ?
0
0
#17
09/08/2012 11:46:43
Retirer
boumabcd
haha ouais jconnais c'est assez abusé!

 abusé !!  tu m'étonnes  

on retrouve ce genre de choses dans tous les styles ,  une suite d'accords types , et une mélodie qui change ( faut trouver la mélodie aussi lol )  mais en s'entrainant  à chanter sur une suite d'accords , on fini par entendre des choses ...

un autre exemple assez frappant et pas mal vu je trouve , c'est un morceau de Queen , juste une mélodie sur un rythme de batterie ..
( faut dire que Mercury était 1er prix de concervatoire au chant )
http://www.youtube.com/watch?v=-tJYN-eG1zk  

un exemple perso ..
j'étais parti de la mélodie d'une pub pour les collants , fallait harmoniser ça , mais j'avais déjà  trouvé le style et j'entendais déjà
le gros du truc .. ( c'est un gros brouillon pas trés bien mixé )
et étonnement , je me suis retrouvé sur les accords des feuilles mortes ( lol )  et en discutant ici , il s'agit d'un morceau connu ( the Fox ) de mR Schifrin ( musique de Mission impossible)
http://soundcloud.com/patksj/collants-samba  

comme quoi , même dans le jazz , on retrouve les grandes suites d'accords , les II V I   /  VI  II V I  /  II V  etc..
le soucis est de trouver une bonne mélodie  sniff sniff ..

0
0
#18
09/08/2012 12:55:53
C'est pas pour rien qu'autumn leaves est un énorme standard, sa cadence et ses accords sont utilisés dans de nombreuses compos jazz...

De même, un grand nombre de standards jazz sont directement inspirés de la construction de Greensleeves ...

Rien ne se perd , rien ne se crée , tout se transforme (Lavoisier)

Pour coller au sujet, je pars de très peu pour composer (quelques notes harmonieuses, ou un petit riff qui traine en tête ou un truc trouvé au hasard en cherchant à improviser ), je choisis la cadence en fonction du style, et j'obtiens alors la suite d'accords (accompagnement ryrthmique).
La suite d'accords me donnent la ligne de basse.
Une fois les accords posés, j'en déduis la gamme du morceau, et les quelques petites notes du départ servent de base à la mélodie (qui s'inscrira dans la gamme).
Quand tout ça est écrit de façon très scolaire, je fait mes arrangements .

Ca vaut ce que ça vaut biensur  
0
0
#19
09/08/2012 18:10:48
Mr Le Belge: 19 ans, je fais de la basse depuis environ 7 ans
Cazhaa: c'est une méthode qui m'a l'air constructive j'essayerai !
0
0
#20
11/08/2012 12:13:35

Pour la composition il faut beaucoup écouter du style qu'on fais , pour l'inspiration mais aussi pour la structure et les mélodies. Moi je compose du Trash/heavy métal prinicpalement (un style qui demande beaucoup de temps) car j'en écoute souvent. Ce qui m'aide c'est que je sais faire une partie batterie métal , et une partie guitare (même si je n'ai quasiment jamais touché à ces 2 instruments). Donc je pense qu'il est important de connaitre tout les instruments pour aboutir à quelques choses de bien   .Je dis ca mais après que ce soit pour composer du jazz ou de la funk (même si j'adore ses styles là) c'est vraiment plus compliqué pour moi ^ ^".

0
0
#21
11/08/2012 12:42:05

""@sam: "En compos, il y a 3 grandes cathégories, les mélodistes, les compositeurs et les arrangeurs"
définis les termes je vois pas trop la nuance"""

 

Par exemple, le gars qui prend sa guitare et avec 4 accords fait une chanson ou il chante par dessus et, admetons que ce soit vachement bien parce qu'il a une bonne voix, la guitare servant d'accompagnement, ça, se serait plutôt à ranger dans la case compositeur/mélodiste et si ça raconte vraiment un truc avec un bon flow de paroles, on dira que c'est un bon auteur même s'il ne fait pas d'alexandrins, c'est pour l'exemple on est d'accord .

 

ça pourrait donner ça :

 

http://www.youtube.com/watch?v=ltc5EsuyBh4

 

En admetant que ce pauvre garçon démuni fasse appel à un arrangeur, un pro, voilà comment il aurait pu faire pour optimiser le titre en rajoutant des guitares un beat batterie, des arrangements de choeurs, des ruses de répétions vocales à la fin, l'ambiance générale et la mise en place du break et du solo guitare de fin :

 

http://www.youtube.com/watch?v=efc7njKAfgo&...

 

Voilà la difference entre compositeur, arrangeur, mélodiste , avec un exemple pas vraiment réaliste vu que Cornell a fait ses propres arrangements avec Soundgarden mais bon, c'était pour éclairer ta lanterne sachant que de toute façon une bonne compo, même jouée en polka ou à l'accordéon, ça sonnera toujours alors qu'un arrangement même d'enfer pourra trés facilement nous sortir de la soupe au final .

 

 

 

 

 

 

 

0
0
#22
11/08/2012 13:37:19
Pour ma part, la composition d'un morceau n'est pas réfléchie. Enfin pas dans un premier temps.

La plupart du temps, je joue sur la basse jusqu'à ce que je trouve un riff qui m'inspire. Et là, je le joue "ad lib" jusqu'à qu'une ligne de chant sorte ou qu'une suite au riff s'esquisse.

Ensuite, présentation au groupe, on le joue, les autres apportent leur contribution, en général, de nouvelles parties apparaissent, on réfléchit à l'agencement du morceau et ainsi de suite. Je finis enfin les lignes de chant et l'écriture des paroles (ça peut prendre assez longtemps d'ailleurs).

Et voilà !

Quant aux nombres de notes, le dernier morceau qu'on bosse et composé de 2 notes pour le couplet et le refrain (jouées de manière très différente) Et ajout de 2 notes supplémentaires pour le pont. On ne peut plus simple.
0
0
#23
11/08/2012 13:39:30
Même que Cornell a commencé comme batteur/chanteur

Pour ceux que ça intéresserait, pour illustrer cette histoire compo/arrangement j'ai retrouvé 2 enregistrements d'une de mes compos :

Premier jet guitare/voix https://dl.dropbox.com/u/15013645/New%20songs/N...

Version un peu plus instrumentée https://dl.dropbox.com/u/15013645/New%20songs/n... (où j'ai demandé à une copine de chanter et à un pote de faire un solo de gratte ; le reste c'est bibi)
0
0
#24
11/08/2012 18:12:26
Loan ta meuf a une voix de bonhomme XD
Mais dans l'ensemble j'ai compris mélodiste, arrangeur et compositeur merci :)
0
0
#25
11/08/2012 19:34:20
ça sonne très trip hop... je kiff!  
0
0
#26
11/08/2012 23:55:04
Euh... ah?

Ce morceau est en fait venu répondre à une question existentielle : "si Johnny Cash et Alice in Chains avaient fait un morceau ensemble, qu'est-ce que ça aurait donné ?"
Comme quoi...
0
0
#27
12/08/2012 04:01:20
ça ne me paraît pas si bizarre que ça qu'un "mariage" aussi sympathique donne quelque chose de joli et d'original  
0
0
#29
12/08/2012 15:16:40
à mon avis, savoir fredonner "juste" ce qui passe par la tête est un bon début, ensuite il me semble qu'une bonne notion de rythmique et un certain savoir faire certainement sur clavier ou guitare (pour des accords plaqués) associé à un logiciel genre Cubase et le tour est joué.

Pour les textes, je pense qu'il n'y a rien de mieux que lire à outrance le style qui te plait le plus, ainsi qu'avoir la sagesse (ou folie?) de laisser en friche plutôt que se bousiller le moral penché au-dessus d'une page qui semble vouloir rester vierge coûte que coûte (à hauteur du caprice d'écrire quelque chose à tout prix!)

apprendre par coeur des styles d'écriture, des poêmes des tournures philo etc est aussi un excellent moyen d'enrichir sont propre terrain (c'est immature de penser risquer se "dénaturaliser" en procédant ainsi, je peux le comprendre mais il n'y a rien de plus faux => les mots sont l'aire de jeu de l'esprit, et plus il a de jouets, plus il crée!)

... à mon avis
0
0
#30
12/08/2012 19:00:41
ouah le bouquin a l'air bien mais il est cher!!
0
0