ConnexionConnexionInscription
B E A D G
249 connectés Sweepyto Guitare

2 groupes c'est possible ?

#1
23/08/2014 11:35:30

Bonjour,

Voilà ça fait un moment que je lis les posts des forums de ce site.

Je me suis mise sur le tard(à + de 40 ans) pour jouer de la basse et depuis un an je joue dans un groupe que j'ai eu de la chance de rencontrer grâce à un autre site. J'ai fait énormément de progrès notamment grâce aux deux guitaristes qui sont excellents, patients et pédagogues. Mais vues les obligations de chacun (enfants, travail...), on ne répète pas assez à mon goût.

J'ai été contactée par un autre groupe cet été et j'ai accepté de jouer avec ce groupe, ils sont beaucoup plus disponibles et on ne joue que des reprises et il prévoient déjà des concerts.

Je voulais savoir si certains d'entre vous jouaient dans plusieurs groupe tout en travaillant à côté et comment ils géraient tout ça.

Merci de vos réponses.

0
0
#2
23/08/2014 12:39:54
slt , et bien moi en ce moment je joue dans deux groupes , mes enfants sont grands donc je suis dispo et pourtant j'ai des horaires matin soir nuit (dans un hopital), !! je pense que déja il faut être réglo avec tes deux groupes , moi ils sont au courants , j'ai un groupe de jazz ou je joue de la contrebasse reprise standard , et un groupe rock fusion ou le grateux compose'( aprés des années de reprises,)
je pense que déja moi je répète d'un coté chez le batteur (jazz)et on choisi nos jours suivants les dispos de chacuns , et l'autre groupe on loue un local ou un autre local+le samedi matin on nous préte une salle dans une ecole si ont veux  et des fois chez le batteur ,donc on choisi plus ou moins nos soirée répète du coup on bloque pas forcément une soirée , style le lundi de telle a telle heure ; pour bosser à la maison pas de soucie je trouve même que c'est complementaire d'avoir plusieurs groupe , aprés y reste les dates et bien là faut pas que sa coince du coup la premiére date trouvé par le premier groupe est réservé , si l'autre groupe trouve le même soir un concert je dit non la soirée est prévue , mise à part le fête de la musique sa m'est jamais arrivée !! je sais pas si je suis claire et si j'ai répondu à ta questions , ,
0
0
#3
23/08/2014 13:25:53

Personnellement, je trouve que la qualité (humaine ou musicale, ou les deux) prime devant la quantité. Je préfère quitter un groupe pour en rejoindre un autre plutôt que de multiplier les projets dont l'un ne me satisfait qu'à moitié. Contrairement à sergiobasse, chaque fois que j'ai joué dans plusieurs groupes, il y a eu des problèmes d'emploi du temps, tant pour les répétition que les concerts (les dates potentielles sont souvent les mêmes, les soirées pour les répétitions, la fête de musique bien sûr, mais aussi les veilles de jours fériés ou de long week-end, etc.).

0
0
#4
23/08/2014 15:16:52

Bjr

Je suis un vieux bassiste et ai joué pendant quarante ans dans une formation. Personne ne se partageait et c'était super. Aujourd'hui, nous sommes trois fidèles et trois qui se partagent dans plusieurs groupes.

Nous ne faisons que des prestations rémunérées, mais niveau gestion c'est très compliqué, d'autant que nous sommes éloignés géographiquement (mon batteur est à 80 kms) Pratiquement plus possible de répéter, coups de fils pour savoir qui sera réllement dispo pour confirmer un engagement etc..

Je suis personnellement contre le fait de se partager, ça nuit à l'ambiance d'un groupe et ça finit par réduire considérablement l'implication de chacun. dans mon jeune temps on appellait ce type de musiciens des "mercenaires" mais je comprends que les temps ont changé... 

0
0
#5
23/08/2014 17:55:05

Mercenaire ..., je ne m'y attendais pas. Encore faut-il être payé.

Si j'ai répondu à la solicitation du 2e groupe, c'est parce qu'il n'y a pas eu de répétition du 1er groupe depuis un mois et demi et je trouve ça très long. Je suis très demandeuse de jouer en groupe et je ronge mon frein avec le 1er groupe et les longues périodes sans se voir ont été nombreuses.

Et puis le 2e groupe est bien content d'avoir trouvé une bassiste, vu le peu de bassistes.

 

0
+1
#6
23/08/2014 18:08:12

perso, j'ai eu un probleme avec un chanteur qui avait 2 groupes lors des "incontournables" comme la fete de la musique... si les ambitions sont les memes, il faudra faire un choix...

apres, c'est comme avoir 2 femmes : ca a des bons cotes, tu peux prendre plus de plaisir, mais faut assurer et assumer... 

0
0
#7
23/08/2014 18:15:24

Ah, je préfère l'image du polygame que celle du mercenaire  !

Je ne me suis pas posée la question de la fête de la musique, mais je sais que ça m'a fait assez mal d'y être simple spectatrice cette année alors qu'on aurait pu y jouer. 

0
0
#8
23/08/2014 18:46:56

Salut,

 

Je joue moi-même dans 2 groupes à la fois (bassiste oblige, pas mal demandé au final ) et que ça peut très bien marcher, c'est une question d'organisation et de savoir jusqu'où on veut s'impliquer.

 

Si on parle d'un groupe au sens d' "une bande de potes" ça risque d'être plus difficile de se partager car chaque groupe requiert de s'investir musicalement et humainement. Sans même parler de la gestion de l'emploi du temps (répèt's, gigs..).

?
sharpei

 

Je suis personnellement contre le fait de se partager, ça nuit à l'ambiance d'un groupe et ça finit par réduire considérablement l'implication de chacun. dans mon jeune temps on appellait ce type de musiciens des "mercenaires" mais je comprends que les temps ont changé... 

Ils existent encore  L'appellation est rigolote, c'est vrai que les "musiciens de session"/"freelance" sont un peu comme des mercenaires parfois. Je pense pas que cela nuise forcement à la bonne ambiance pour autant.

J'ai eu plusieurs profs de basse qui jouaient sans arrêt au sein de 4 voire 5 formations différentes. Dans ce cas là, pas possible de s'impliquer à fond dans tous les groupes évidemment mais ce qu'on leur demande c'est avant tout de "faire le boulot". C'est la qu'être un bon lecteur/polyvalent fait la différence, et en plus je trouve que de jouer de différents styles (jazz, rock, reggae, pop etc..) et être capable de s'adapter en très peu de temps c'est hyper formateur.

Ces musiciens là pratiquent la musique professionnellement donc c'est moins choquant de les voir dans plusieurs groupes mais même en tant qu'amateur (rien à voir avec le niveau), si on est honnête et organisé, ça marche très bien!

0
+1
#9
23/08/2014 19:09:04
?
sharpei

Bjr

Je suis un vieux bassiste et ai joué pendant quarante ans dans une formation. Personne ne se partageait et c'était super. Aujourd'hui, nous sommes trois fidèles et trois qui se partagent dans plusieurs groupes.

Nous ne faisons que des prestations rémunérées, mais niveau gestion c'est très compliqué, d'autant que nous sommes éloignés géographiquement (mon batteur est à 80 kms) Pratiquement plus possible de répéter, coups de fils pour savoir qui sera réllement dispo pour confirmer un engagement etc..

Je suis personnellement contre le fait de se partager, ça nuit à l'ambiance d'un groupe et ça finit par réduire considérablement l'implication de chacun. dans mon jeune temps on appellait ce type de musiciens des "mercenaires" mais je comprends que les temps ont changé... 

 perso , j'ai joué dans un groupe de potes , dont mon frangin , pas question à l'époque de me disperser ,  après j'ai vu que chacun faisait de la musique pour des raisons bien diverses .. mon but étant de vivre de la musique , j'ai toujours joué dans l'esprit d'aller vers là ..  j'ai croisé de tout , du gars pas là aux repettes , car amoureux  (  bon ça se comprend aussi )  , j'ai vu des pseudos musiciens

(le fait d'avoir une guitare ne fait pas de toi un musicien ) ..  monté un répertoire pour une croisière et le plan tombe à l'eau  etc...  bref , jouer avec trois groupes , pas de soucis ,  du moment que ça a envie de jouer ...  fallait presque forcer certains des fois à faire les pianos bar  etc...

en faite , ma route je l'ai fais seul , avec des objectifs ...  mais j'aurais aimé avoir le groupe  de potes qui va dans la même direction , je n'ai pas croisé ce groupe , dommage ...

0
+4
#10
24/08/2014 11:28:55
Pas de soucis à mon avis fonce !
0
0
#11
24/08/2014 16:15:07

Merci Yac, c'est ce que je vais faire, on n'a qu'une vie après tout. 

0
0
#12
24/08/2014 16:45:59
1 règle : la transparence

Par correction lorsque j'ai intégré mon 2eme groupe actuel, j'ai non pas demandé la permission à mes potes du 1er, mais presque. En tout cas je ne l'aurais pas fait sans leur dire avant. ça me semble le mini.

Aprés l'idéal c'est sûr c'est d'avoir ZE groupe, pas évident. Perso mon 1er groupe n'a quasi aucune chance d'arriver à faire une scène (raison d'organisation/agendas/ etc...), ce qui pour moi est impensable. D'où le 2eme groupe.
0
0
#13
24/08/2014 21:55:50

Je trouve aussi qu'on ne répète pas assez avec mon groupe.

Je joue dans une seconde formation en parallèle (orchestre d'Harmonie jusqu'en Juin dernier et ateliers jazz à partir de septembre).

Pour l'instant je n'ai pas eu de problèmes de conflits de dates.

Je trouve que c'est intéressant de varier les expériences, tant que c'est compatible avec l'emploi du temps et le niveau d'implication attendu (j'ai quelques frustrations niveau implication de certains avec mon groupe, enfin avec leur groupe car je n'en suis pas le fondateur).

0
+1
#14
24/08/2014 22:43:25
Je suis dans deux groupes, le premier c'est mon projet, je compose tout, j'organise tout, je gère tout, c'est moi le boss :D Le second j'y suis seul guitariste, et le bassiste n'est pas trop créatif, donc les compositions sont majoritairement mienne de facto. Et j'ai également deux projets solo.

Le fait est que les groupes prennent du temps, beaucoup, et que je n'ai pas assez de temps pour mes projets solo. Mais c'est un choix. À toi de trouver le tien.

Mon conseil: essaye, tu verras si ça fonctionne, sinon tu pourras toujours n'en garder qu'un
0
0
#15
25/08/2014 00:49:57

Perso, j'ai souvent joué dans 2 groupes (parfois 3 mais là ça frise le délire), pourtant j'ai un 9-17h plein temps + du taf en free-lance au-delà en plus, j'ai une vie de famille (enfin j'essaye ), une gamine à mi-temps (+ je consacre du temps aux 2 autres de ma copine)… bref je jongle, mais ayant des goûts musicaux assez larges, j'aime bien me diversifier.

 

Actuellement j'ai 2 groupes : mon groupe de rock où je participe beaucoup à la compo et l'écriture, on ne fait que des compos (on vient d'enregistrer une nouvelle démo 4 titres), répé 1x/semaine (2 quand y'a des impératifs), par contre on a pas des masses d'opportunités de live pour le moment (genre 1 concert tous les 2 mois.. mais bon, ça va changer! *optimisme!*). L'autre, c'est un groupe de musique métissée afro/folk/funk, je ne compose pas (pas encore) mais je participe aux arrangements; on répète 1x/semaine aussi (2 si impératifs également), et là on fait en général plus de live (en moyenne 2x/mois).

Il y a eu un temps où j'ai aussi -en même temps- collaboré à un groupe de metal, mais ça devenait difficile de s'organiser (pas qu'à cause de moi ceci dit), donc là j'ai -à contrecoeur- laissé tomber, en bons termes. Dès que j'aurai du temps (c-à-d jamais, lol) je me re-consacrerai à mon projet solo basse/chant.

 

Le truc en effet, c'est la transparence. Communique les infos pratiques d'un groupe à l'autre pour tout ce qui te concerne : quand tu es prise avec l'un ou l'autre groupe, quand tu as des dates ou quand c'est pas possible, etc.. J'ai toujours ouvertement appliqué la politique du "first come, first serve", le premier de mes 2 groupes qui bloque une date, je me déclare illico indispo pour l'autre, tout en essayant d'être le plus souple possible (il m'est déjà arrivé plus d'une fois de combiner un concert avec les uns à 20h et un 2e avec les autres à 23h à 50 bornes de là   souplesse, organisation et téléphone portable sont tes amis! ). L'avantage aussi, c'est qu'on partage le même local de répé, ça m'évite déjà de trimballer mon ampli.

 

Pour le reste, c'est une question d'habitude; ça fait déjà quelques années que je joue, je suis loin d'avoir une technique de malade mais j'apprends relativement vite, je pige ce qu'on me demande et je m'adapte au style et au batteur… souvent, je pose mon gsm au milieu du local et j'enregistre, je réécoute par la suite ce qu'on a fait, je mémorise et améliore les lignes de basse et cherche des idées d'arrangement. Il peut se passer 3 ou 4 mois sans que j'aie le temps de travailler mon instrument at home de façon régulière en dehors des répètes, donc le peu de temps que j'ai c'est pour répéter des morceaux.. un stylo, un bloc-notes et un enregistreur te feront gagner pas mal de temps…  

0
0
#16
25/08/2014 05:03:57

Tout dépend de ce qu'un groupe te demande. Moi je quitte mon seul groupe pour manque de temps mais c'est qu'on passe plus de temps sur scène qu'en salle de répète, et du coup j'admet que je joue plus de temps à rester chez moi qu'a glander toute une journée pour jouer 1h00 sur une scène, je sais que ça me manquera mais il faut faire ce que l'on a envie avant tout.

Si tu veux un 2eme groupe, ne manque pas cette occase, si tu vois que ça ne passe pas, tu stop.

Jouer dans un groupe c'est pour ton plaisir, tu le stop quand tu veux.

0
0
#17
25/08/2014 09:18:15
Je joue dans deux groupes (compos pour les deux), j'ai des enfants en bas âge et j'ai encore un peu de temps pour mes projets solo.... Donc pas de souci à priori.
Et même avec deux groupes je trouve que je ne fais pas assez de concert...
0
0
#18
25/08/2014 16:35:12
Hey Oli avec tes groupes si on calcule sur disons 8 mois en enlevant les divers congés etc, tu tournes quand même à une moyenne de 20 concerts par an ce qui est déjà très important pour un amateur.
En général d'après mon humble expérience les groupes amateurs ont une fréquence de concerts bien plus faible (en comptant la fête de la musique et les scènes ouvertes de la mjc du coin...).
Apparemment notre amie Katell n'aura pas de problème de planning avec son premier groupe qui tourne à 0 concerts par an.
Tu as l'air de regretter que ton premier groupe ne tourne pas autant que tu voudrais mais 1 concert tous les deux mois c'est déjà très respectable, j'aimerais bien que mes groupes tournent autant !
0
0
#19
26/08/2014 21:13:40

Ben oui, moi j'aurai bien aimé faire des concerts avec le 1er groupe, on avait pas mal de compos, mais pas de chanteur, mais ça n'empêche pas, l'instrumental, ça peut être bien aussi. Mais surtout, il y a le talent et l'entente des 2 guitaristes. Bon à la fin de la semaine, on se voit et je suis bien contente qu'on se voit après cette longue trêve de l'été. On s'entend bien, on a peu près tous le même âge, à part le batteur qui est plus plus jeune.

Je trouve quand même difficile les impondérables qui empêchent un groupe de répéter régulièrement, surtout qu'on répète dans un local qui est beaucoup demandé. 

Je vois aussi que le fait que je sois dans un autre groupe me fait encore plus progresser et ça ce n'est pas négligeable.

0
0
#20
27/08/2014 09:25:53
Avoir deux groupes (si possible différents musicalement ou techniquement) est effectivement un très bon truc pour progresser. J'ai quasiment toujours joué dans deux formations : Et c'est finalement un bon équilibre. A une époque j'avais un groupe très sérieux, carré et riche musicalement et de l'autre un groupe totale déconne limite punk c'était parfait d'un côté je progressais techniquement et devais me sortir les doigts du c** et bosser de l'autre je pouvais "décompresser" en me lâchant... Le pied !
0
+2
#21
27/08/2014 10:31:53
 
?
katell29

Ben oui, moi j'aurai bien aimé faire des concerts avec le 1er groupe, on avait pas mal de compos, mais pas de chanteur, mais ça n'empêche pas, l'instrumental, ça peut être bien aussi. Mais surtout, il y a le talent et l'entente des 2 guitaristes. Bon à la fin de la semaine, on se voit et je suis bien contente qu'on se voit après cette longue trêve de l'été. On s'entend bien, on a peu près tous le même âge, à part le batteur qui est plus plus jeune.

 

 pourquoi ne pas passer une annonce et chercher un (e)  chanteur (se) ?

après par expérience , il y a toujours un moteur dans le groupe , celui ou ceux qui tirent  le groupe en avant ( comme dans la vie , les acteurs et spectateurs ) ...  se fixer des objectifs , démarcher la commune ( comité des fêtes )  voir s'il y a des projets pour des événements et placer ses billes  

bref , voir avec chacun les objectifs  ( se réunir pour ça au besoin )  être le moteur au besoin ..

si ce qui ressort est juste se faire plaisir en répètes à l'occasion , rien n'empêche de te faire plaisir avec eux , mais tu sais sur quel pied danser ... garde toujours en tête pourquoi toi tu fais de la musique ...

 

0
0
#22
27/08/2014 11:26:40
Si je peux apporter une pierre de plus au mur de réponses que tu as eues =)

Personnellement j'ai beaucoup de formations, étant principalement dans le jazz... Je pense que tout dépend de la manière de travailler de chaque groupe.
Voici un tableau de mes formations si ça peut t'aider :

- Trio jazz : on joue des reprises, standards et on se connait bien donc pas de répètes, juste des concerts.

- Sextet jazz : On compose et arrange, donc un gros boulot mais que chacun fait en amont (on est tous éparpillés dans un rayon de 200km). Du coup, on se fait des grosses sessions sur un samedi par exemple, genre 10h - 18h

- Groupe de reprises rock : Répétitions environ une fois par semaine, au coup par coup selon les dispos de chacun.

- Big band : La c'est particulier, c'est tous les mardis soirs à la même heure.

- Groupe cubain : On fait des reprises, là encore pas ou très peu de répètes.

- Quintet latin : Pas beaucoup de répètes car pas beaucoup de dispos mais on se voit genre une fois par mois.

Bon je précise quand même que je suis prof de solfège et de basse, donc c'est mon métier et la plupart des gens avec qui je joue sont pros, donc ça aide aussi bien sur. Mais je pense qu'il est tout à fait possible d'avoir deux groupes, et même je t'encourage à la faire. Ca t'apporte plus, ça te fait plus travailler, et si l'un d'entre eux se casse la g... tu auras toujours l'autre pour rebondir !

Voila j'espère t'avoir aidé un peu   Bon courage
0
+1
#23
27/08/2014 13:11:22
Pour ma part, je trouve que c'est primordial de jouer avec des gens différents pour tout un tas de raison ; en ce moment ça passe surtout par des jams.
Musicalement, ça me fait sortir de ma "zone de confort" ce qui me donne de l'assurance quand j'y retourne et d'autres idées au passage. Humainement, c'est rafraichissant ; quand on passe beaucoup de temps avec un groupe ça devient facile de s'agacer mutuellement pour des petites choses. Ca permet aussi d'élargir son réseau, ce qui peut être très utile pour la musique mais pas seulement !

Bref, quand il s'agit d'un 2ème groupe ça demande un peu plus de planification. Avec mon groupe actuel, on répète 2 fois par semaine à une heure de trajet de chez moi. C'est beaucoup d'énergie investie et on en perd passablement en discussions (la démocratie à 6 a cet inconvénient) ou en choses qui pourraient être travaillées individuellement. En revanche c'est un projet à peu près sérieux avec des concerts réguliers (pas encore tout à fait assez à mon goût).
Pour établir un équilibre avec ça, je pourrais rejoindre un projet "dirigé" (genre big band) où je n'ai qu'à interpréter ma partie à partir d'un support quelconque. Pas trop d'investissement, répétitions peu nombreuses et optimisées, possibilité de me faire remplacer facilement si j'ai d'autres engagements... probablement un bon exercice de lecture.
Ou alors un trio (voir duo, voir quatuor) avec d'autres musiciens au point qui (si possible) jouent aussi dans un autre projet prioritaire. Songwriting et logistique beaucoup plus facile qu'à 6, bon complément au premier groupe sans conflit d'intérêt...

Sans oublier le petit projet ponctuel quand le temps le permet : remplacement, accompagnement de chanteur/chanteuse, concert d'impro, trucs solo en home studio...
0
+2
#24
27/08/2014 14:32:33

@loann, c'est sûr qu'avec 2 ans dans une formation genre "big band" (enfin, "small band"), j'ai été sérieusement dérouillé niveau lecture, même si j'ai encore du mal.

En tout cas c'est très différent du jeu en groupe, et très formateur.

 

Complètement d'accord avec toi aussi concernant les jam sessions, sauf que j'arrive pas encore à me lâcher. J'ai peur de saccager les morceaux... (mais bon les guitaristes s'en chargent déjà bien comme ça, de les saccager ;-) ).

 

Pour moi toutes les occasions de jouer avec d'autres sont intéressantes.

 

0
+3
#25
27/08/2014 18:04:02
PatG tu m'as trop fait rire ! Tellement vrai ce que tu dis.
Le top c'est une fois j'étais en jam et il y avait deux ampli guitare, on jouait georgy porgy, pas compliqué mais il faut quand même connaître, un guitariste qui connaissait le morceau jouait mais dommage il y avait un deuxième ampli guitare dispo et bien un gratteux qui ne connaissait même pas le morceau l'a littéralement massacré en nous cassant les bonbons toutes les mesures pour nous demander quel accord on jouait. Mais le top c'est que voyant ce massacre un TROISIEME gratteux n'a pas hésité à brancher son propre ampli pour participer au carnage alors qu'il ne connaissait même pas le morceau !!!! Hallucinant. Le chanteur a arreté de chanter et ils ont dû penser que c'était le signal pour leurs solos pourris, beurk, le pianiste chanteur a quitté la jam très fâché. Moi je suis resté et je me suis tapé 5 blues d'affilée avec trois solos de guitare à chaque fois... Ce qui est marrant c'est qu'à aucun moment il ne vient à l'idée d'un guitariste que ça serait bien de laisser juste la basse et la batterie pour un solo ou on entende la basse... en jam ça a dû m'arriver une seule fois que je puisse prendre un solo dans de bonnes conditions c'est à dire sans que les gratteux ne jouent par dessus ! A la basse on n'entend vite rien si un autre instrument joue par dessus, surtout la guitare.
Bref moi qui suis habitué des jams je me retrouve dans ce que tu dis. A tel point que la première jam que j'ai organisé je n'avais mis qu'un seul ampli guitare. Je ne te raconte pas la révolte ! Il a fallu être costaud sur mes appuis : ces gratteux ont tous un ampli dans leur coffre !

Bref je les aime bien mais comme le dit Nile Rodgers : ce n'est pas parce que la guitare a 6 cordes qu'on est toujours obligé de jouer les 6 à la fois !
0
+2
#26
27/08/2014 18:49:45
pat

 pourquoi ne pas passer une annonce et chercher un (e)  chanteur (se) ?

 

On a cherché un chanteur, mais on a pas trouvé, on a pas beaucoup insisté non plus. Mais depuis qu'on a changé de batteur (c'est une longue histoire, les batteurs dans notre groupe) on se cherche un peu, les compos qu'on avait bossées avec l'ancien batteur ont été mises entre parenthèses. Mais je pense aussi que s'il y avait quelqu'un au chant, il y aurait une autre dynamique.

 

0
0
#27
27/08/2014 18:50:57
Ahah, que de déjà vu... Mon pauvre, 5 blues de suite avec 3 solos de gratte a chaque fois... Et t'es encore vivant ? ^^
Le pire je trouve c'est qu'ils ne se disent pas a un moment :" tiens... Mais en fait on est peut-être pas obligés de tous faire un solo a chaque fois " ;-)

A part ça j'espère que les blues n'étaient pas tous dans la même tonalité ? =D
0
+1
#28
27/08/2014 19:25:15
J'ai fait mes premiers boeufs l'an dernier et le prochain est en octobre, mais en effet il ne vient à personne l'idée de laisser au bassiste un peu d'espace pour un solo. Bon dans un sens me concernant c'est pas plus mal ;)
J'aime pas trop les boeufs, trop bruyants, mais c'est une occasion malgré tout sympa de rencontrer des musiciens, d'autres bassistes, d'essayer d'autres types de basses.
D'ailleurs depuis qu'un bassiste m'a prêté sa MM j'en ai envie d'une... :)
0
+1
#29
28/08/2014 09:38:39
Avec une bonne pédale d'overdrive ou de fuzz tu peux annoncer que tu prends le lead.... Ensuite tu repasse sur un son joli pour faire ton soli... Ou alors tu balance un slap de malade hors tempo et là ils seront bien obligé de comprendre que tu prend les devants.... Ensuite libre à toi de faire ton solo....
L'avantage de la deuxième solution c'est qu'il y a de grandes chance que le batteur enquille derrière et là vous faites péter un duo basse/batterie
0
0
#30
28/08/2014 14:53:14
Les jams sessions c'est un sujet qui mériterait un topic à lui tout seul :

- les bonnes / les mauvaises adresses
-les bons plans
-comment faire comprendre aux guitaristes qu'il y a un solo de basse et que ça serait bien de la mettre en sourdine
-quels morceaux sympas qui marchent bien en jam (une peu d'originalité serait bienvenue parce qu'on entend toujours les mêmes choses, ce qui en soit ne me dérange pas mais si on peut trouver d'autres idées).
-vos bonnes/mauvaises expériences à faire partager anecdotes, galères, bonnes surprises etc

bref il y aurait à dire j'en suis sûr.
0
+3