ConnexionConnexionInscription
B E A D G
143 connectés Sweepyto Guitare

Pirates cachez-vous

#1
26/05/2007 12:19:38
 Source: Macbidouille-ZDnet

Depuis 2005, la CNIL refuse contre vents et marées que les ayants droits et leurs représentants puisse installer des systèmes permettant de relever automatiquement les téléchargements illégaux sur les réseaux P2P et ainsi de pouvoir engager des poursuites contre les personnes ayant bénéficié de ces fichiers.
Le conseil d'état vient de casser la décision de la CNIL qui interdisait cette pratique, la rendant de fait légale.
La voie est donc ouverte aux sociétés qui peaufinent depuis quelques années leurs armes et ainsi vendre leurs solutions de tracking. Les dépôts de plaintes contre des internautes pris en flagrant délit vont assurément exploser dans les prochains mois, alors que les lois actuelles sont très floues et laissent les juges se débrouiller avec des voleurs de l'immatériel.

Huhu 
0
0
#2
26/05/2007 12:29:30
Et nous on peut porter plainte contre les 'Copy control' qui font trop chier et qui sont totalement illégaux?
0
0
#3
26/05/2007 12:47:26
Normalemet oui mais ils vont pomper toute ta thune en procedure je pense que le portefeuille n'est pas le meme
0
0
#4
26/05/2007 12:52:16
 M'en fous! J'irais jusqu'au bout! Je suis prêt à tout!
0
0
#5
26/05/2007 12:58:01
Fonce mon gars 
0
0
#6
26/05/2007 13:47:45
ça me gonfle ces conner.....  les majors n'ont qu'a produirent de bons artistes , faire pression pour baisser la TVA sur les disques , au lieu de croire que c'est internet qui vole leur argent !!
il y a une chose qui me parait bizarre , c'est que les appareils ( dvd , lecteur de musique etc..)
proposent des appareils pour lire les divx , mp3 , ( sur mon dvd de salon , il est même marqué sur la revue technique , que je peu lire les films télèchargés sur le net ) pourquoi alors les marques ne sont pas dans le collimateur alors ?
ça c'est comme la sécurité routière , + d'accidents = plus de radars  
0
0
#7
26/05/2007 14:15:20



c'est comme + de radars = - d'automobilistes = - de greffons !

mais on dérive
0
0
#8
26/05/2007 14:26:20
si tu veux deriver on peu citer staline : "pas d'hommes pas de  problemes!"
je crois que c'est ca^^
0
0
#9
26/05/2007 14:38:11
 Les majors n'ont qu'à reverser plus d'argent aux artistes, surtout.

Je refuse catégoriquement d'acheter des albums où l'artiste reçoit 5% du prix qu'on y met , sauf s'il est compositeur (ça va jusqu'à 46% je crois à ce moment là?) .

Je préfère payer les lives où je vais , au moins je sais où part mon argent - càd pas dans la poche de mes copains les Majors - ;

Pareil, y'a 5ans j'ai entendu je ne sais plus quel ministre dire "on va baisser la TVA sur les produits culturels comme les dvds, les cds etc à 5,5% au lieu de 19,6%" et ben... je l'attends toujours , celle là.

Ah, quand les lobbys s'y mettent...

Comme si les millions d'internautes allaient flancher face à ces trous d'uc...

Au pire, il reste les newsgroups donc bon. Puis une défense contre ça n'est pas difficile à se constituer, quand on voit que des services sur emule se vantent de, pour 20€ par mois, rendre tes téléchargement totalement anonymes, on se demande à qui est adressé le service...
0
0
#10
26/05/2007 14:39:51
  
pat
il y a une chose qui me parait bizarre , c'est que les appareils ( dvd , lecteur de musique etc..)
proposent des appareils pour lire les divx , mp3 , ( sur mon dvd de salon , il est même marqué sur la revue technique , que je peu lire les films télèchargés sur le net ) pourquoi alors les marques ne sont pas dans le collimateur alors ?
 
Ce n'est pas parce que c'est marqué que tu peux le faire, que tu dois le faire. Dans la revue technique, tu n'es pas incité à télécharger illégalement des films. Ces marques font en sorte que tu puisses utiliser ce que tu as téléchargé. De plus, tu peux télécharger légalement des films et/ou de la musique sur internet. Où est donc le problème ?
0
0
#11
26/05/2007 15:04:00
bobbysid
  
pat
il y a une chose qui me parait bizarre , c'est que les appareils ( dvd , lecteur de musique etc..)
proposent des appareils pour lire les divx , mp3 , ( sur mon dvd de salon , il est même marqué sur la revue technique , que je peu lire les films télèchargés sur le net ) pourquoi alors les marques ne sont pas dans le collimateur alors ?
 
Ce n'est pas parce que c'est marqué que tu peux le faire, que tu dois le faire. Dans la revue technique, tu n'es pas incité à télécharger illégalement des films. Ces marques font en sorte que tu puisses utiliser ce que tu as téléchargé. De plus, tu peux télécharger légalement des films et/ou de la musique sur internet. Où est donc le problème ?
 je suis d'accord   , mais à l'epoque de l'achat du DVD , le telechargement legal  n'existait pas
0
0
#12
26/05/2007 16:06:18
Oui mais c'est toujours pareil. Ca n'a aucun rapport avec la légalité ou non du téléchargement. Avant le téléchargement légal, il y avait déjà des .mp3. Ce format de compression musicale permet de stocker plus de musiques. Si tu possédais l'original d'un album, tu pouvais avoir une copie en .mp3 légalement chez toi et ainsi, lire sur ton lecteur plusieurs albums en ayant qu'un seul CD.
0
0
#13
26/05/2007 17:51:35

lol moi jvoudrais bien savoir comment ils vont faire tout ça en pratique
comment vont-ils voir ce qu'on a sur nos pc?
comment vont-ils vérifier qu'il s'agit de fichiers pirates?
...
aujourd'hui les plus gros téléchargeurs ont des routeurs et des proxys... même si ces des amateurs, ça reste solide...

faut pas rêver non plus...

0
0
#14
26/05/2007 17:57:33
En plus j'imagine à peine les erreus possibles à cause du Wifi
0
0
#15
26/05/2007 21:21:50
Ouais !! déjà faudrait savoir ou télécharger pour se faire prendre !! hein !! c'est pas a la Fnac ou chez Virgin qu'on va venir te chercher ...
0
0
#16
27/05/2007 11:08:07
Ouai c'est encore une histoire de pognon comme d'habitude. Alors après il s'étonne du téléchargement illégal quand tu vois le prix d'un cd en france c'est vraiment abusé.
Et puis les maisons de disques ne se sont jamais fait autant de blé alors faut peut etre pas nous prendre que pour des cons et des pompes a fric.  Faut quand meme pas qu'ills oublient qu'ils font un pognon monstrueux avec les sonneries de portables qui a mon avis comblent emplement le manque a gagné des téléchargements illégaux.
0
0
#17
27/05/2007 11:10:16

AngeArael

lol moi jvoudrais bien savoir comment ils vont faire tout ça en pratique
comment vont-ils voir ce qu'on a sur nos pc?
comment vont-ils vérifier qu'il s'agit de fichiers pirates?

...

  Ba justement sa rentrerai dans un cadre de violation de vie privée ça , du légal pour de l'illegal
0
0
#18
27/05/2007 14:00:57
 Voici le communiqué de la CNIL:

Surveillance des réseaux peer to peer : la CNIL prend acte de la décision du Conseil d’Etat blanc

25/05/2007 - Communiqué

Par une décision du 23 mai 2007, le Conseil d’Etat a annulé le refus de la CNIL d’autoriser la mise en place de fichiers de recherche et de constatation de contrefaçons sur internet. Il a estimé que la CNIL avait commis une erreur d’appréciation en considérant que ces fichiers étaient disproportionnés. Toutefois, il a reconnu l’illégalité du procédé d’envoi de messages pédagogiques.

La Commission nationale de l’informatique et des libertés prend acte de la décision du Conseil d’Etat annulant son refus d’autoriser des fichiers permettant à la SACEM, la SDRM, la SPPF et la SCPP :

* de rechercher et constater la mise à disposition illégale d’œuvres musicales sur les réseaux d’échanges de fichiers dénommés "peer to peer" ;
* d’envoyer des messages de prévention aux internautes mettant à disposition des œuvres musicales sur ces réseaux.

La CNIL avait considéré que ces traitements n’étaient pas proportionnés car ils aboutissaient à une collecte massive de données et pouvaient permettre la surveillance exhaustive et continue des réseaux d’échanges de fichiers.

Sur ce point, le Conseil d’Etat a considéré que la CNIL a commis une erreur d’appréciation. Il a estimé que compte tenu de « l’importance de la pratique des échanges de fichiers musicaux sur ‘internet’ » et du nombre limité de titres musicaux « surveillés » les traitements présentés étaient proportionnés.

En revanche, s’agissant de l’envoi de messages pédagogiques, le Conseil d’Etat a retenu l’analyse de la CNIL. Il indique que c’est à bon droit qu’elle a considéré que ces envois étaient illégaux dans la mesure où ils ne relèvent pas des cas de figure où les fournisseurs d’accès à internet sont autorisés à conserver les données de connexions des internautes. Il a cependant estimé que ce point ne pouvait justifier à lui seul les refus adoptés par la CNIL.

La Commission souligne qu’elle ne remet pas en cause la légitimité de la recherche et de la constatation des infractions sur internet et que son objectif est de garantir un juste équilibre entre la protection des droits d’auteur et celle de la vie privée des internautes. C’est dans cet esprit qu’elle a autorisé le Syndicat des Editeurs de Logiciels de Loisirs (SELL) en mars 2005 à mettre en oeuvre un traitement de lutte contre la contrefaçon sur internet.

Enfin, la Commission aspire également à la reprise d’une relation constructive avec les organismes concernés
.

Dont acte !
Néanmoins qu'en est il de tout cela au niveau européen ?
0
0
#19
27/05/2007 19:40:07
0
0
#20
27/05/2007 20:43:19
Le conseil d'etat et la cour de justice des communautés européennes, c'est une grande histoire d'amour, alors je pense qu'on en a pour quelques années avant de connaitre le véritable fond de l'affaire.
Bizarre aussi, on dirait que juge administratif a exercé un controle maximum sur la décision du CNIL.
0
0
#21
31/05/2007 12:26:36
Oh oui chers amis pirates cachez-vous !!!
0
0
#22
31/05/2007 13:02:16
 
0
0
#23
31/05/2007 16:40:15
c'est bête qu'il ne manque la moitié
0
0
#24
31/05/2007 20:04:36
Damned bon c'est pas grave de toutes façons c'était pas drôle. 


Sinon j'me demandais... DL des clips sur Emule c'est légal?
0
0
#25
31/05/2007 20:42:58
Argh bug
0
0
#26
31/05/2007 20:57:51
En fait, en theorie, le DL n est pas illegal, c est la mise a dispo de fichiers qui est illegal. Le soucis, c est que pendant que tu DL, tu es en meme temps uploader des portions de fichier que tu possedes deja. Actuellement, c est le flou complet sur le sujet (flou entretenu par les majors mais aussi par l etat qui voit la une occaz de nous fliquer un peu plus encore), il y a peu, il etait legal d emprunter un original à un pote et de le copier pour usage personnel (droit à la copie privée) mais actuellement je ne sais pas ou on en est

0
0
#27
31/05/2007 21:37:24
houlà, KeupoN !

Il n'a jamais été légal d'emprunter un original à qqun et d'en faire la copie, quequ'en soit l'usage...

On ne peut faire de copie que si on possède l'original, ça a toujours été comme ça !
La copie privée, c'est faire une copie de TON original de manière à utiliser cette copie plutôt que l'original...

C'est pourquoi posséder une copie sans avoir l'original (même si on l'a eu un jour!) est un délit...

Quand à posséder des MP3 si on n'a pas les originaux, ou sans leur signature d'authentification, alors là, c'est l'enfer direct, sans passer par le purgatoire, bande de délinquants !

mais le fait d'être pisté sur la toile, ça me fait un peu ièch' quand même...
Big Brother se rapproche dangereusement...
0
0
#28
31/05/2007 21:50:48
Je comprend pas tout moi.
On pourait m'expliker clairement le probleme, avec des mots simple que ceu qui si connaissent pas des masse en info peuvent comprendre?
0
0
#29
31/05/2007 21:54:55
en gros à partir de maintenant des sociétés ayant des intérêts dans la vente de CDs peuvent mettre en place des logiciels pour pister les personnes qui mettent à disposition des fichiers sur des logiciels peer-to-peers de façon illégal
0
0
#30
31/05/2007 21:58:15
A merci, c'est plus clair!
²
0
0