ConnexionConnexionInscription
B E A D G
211 connectés Sweepyto Guitare

Basse -> Compresseur -> Power amp ?

#1
13/07/2007 19:55:03
 Salut,
Alors voila la question: j'ai un ampli de puissance (enfin, j'aurai très bientôt), et je n'ai pas encore de préampli (c'est que ça ne court pas les rues, ces bêtes là!!!).
Je me demandais si c'était dangereux de planter direct la sortie de mon compresseur (dbx 160A) dans l'entrée de mon ampli ? Après tout, l'interet d'un préampli, c'est de booster assez le signal, or je pense que le compresseur le fait un peu (au pire, s'il ne le fait pas assez, j'ai le gain de sortie réglable).
Est-ce une bonne idée, ou est-ce dangereux ??

Merci pour vos avis éclairés !
0
0
#2
13/07/2007 19:59:22
 çà doit pas être dangereux

l'intérêt d'un préampli, c'est surtout de sculpter le signal avant de l'amplifier
0
0
#3
13/07/2007 19:59:34
Tu te prends trop la tête un préamp peu s'en servent. Et booster ton signal t'inquiètes c'est ton ampli qui va le faire pas besoin d'un préamp avant lol

Un préamp, j'en ai un c'est un Hartke "Bass Attck" mais il me sert simplement comme DI car la plupart du temps je rentre direct dans la table. Je me fais plus chier à me casser le dos avec un ampli...
0
0
#4
13/07/2007 20:12:18
Quelques petites précisions d'ordre technique :

Le rôle du préampli est, comme son nom l'indique, de traiter le signal reçu de l'instru AVANT de l'envoyer vers l'ampli.. (PRE-AMPLI)
Son premier et plus important rôle est d'augmenter le niveau du signal, de façon à pouvoir attaquer correctement l'étage d'entrée de l'ampli.
Un signal trop faible donnera un son tout mou, même avec l'ampli à fond; un signal trop fort fera clipper celui-ci.
Son second rôle est de "sculpter" le son.

Donc, pour répondre à la question, tout appareil acceptant un instru en entrée et ressortant en niveau "ligne" en sortie est apte à attaquer directement un ampli de puissance.

Le compresseur fait partie du lot, et tu règleras ton volume de sortie à l'aide du gain de sortie. (le poweramp devant quant à lui être entre 80% et 100% pour travailler dans les meilleures conditions)

0
0
#5
13/07/2007 20:18:58
 le pb c'est qu'une table aprecis rarement que tu rentre directement sans preamp ou DI avant, car le signal de la basse plus des effet (si tu en as) lui font du mal il lui faut un tampon (la DI ou le preamp) qui servent de lubrifiant mais je t'assure que jouer direct dans une table lui dégueunigne la gueule grave!! bref à eviter sans "protection"
0
0
#6
13/07/2007 20:29:24
ratrace
 le pb c'est qu'une table aprecis rarement que tu rentre directement sans preamp ou DI avant, car le signal de la basse plus des effet (si tu en as) lui font du mal il lui faut un tampon (la DI ou le preamp) qui servent de lubrifiant mais je t'assure que jouer direct dans une table lui dégueunigne la gueule grave!! bref à eviter sans "protection"

 ça ne fait pas de mal à la table, mais ça lui envoie un signal pas propre du tout, car non symétrique.(jack mono).

Si les basses, à l'instar des micros chant, possédaient une sortie XLR, on pourrait attaquer proprement la console en direct.

après, il faut bien sur réglercorrectement le gain d'entrée, sinon son caca !

Mais avec un jack court et un adaptateur jack/XLR, tu peux attaquer la console direct sur une entrée micro.

Le cas de Korus est différent, ce n'est pas le poweramp de la sono, qu'il veut attaquer, mais celui de sa config : une 3 corps:  preamp(ici le DBX160 fait office de...)/poweramp/cabs 

0
0
#7
13/07/2007 20:32:50
 et bien merci Crazy comme toujours tu m'en apprends et c'est un plaisir!
0
0
#8
13/07/2007 21:15:23
de rien...

Mais je tiens à préciser quand même que brancher la basse direct à la console est une solution de dépannage efficace qui n'abimera pas la console, mais n'allez pas sortir à un ingé-son que vous voulez vous mettre direct dans sa console sans passer par une bonne DI : il vous arrachera un oeil ou autre chose avant d'eclater de rire !

En sono et studio, il faut un signal le mieux étalonné possible, et garder une concordance entre impédance de sortie du générateur ( DI, micro, préamp) et l'impédance d'entrée de la table.

Si la plupart des DI(séparées ou intégrées), ainsi que la plupart des micros "classique" ont une fourchette d'impédances relativement étroite, il n'en est pas de même pour les micros(ou les preamps si instru "actif") de nos instrus où chaque fabricant fait sa soupe....

D'où le choix des DI pour régulariser tout ça et faire tampon, comme tu le dis si bien
0
0
#9
14/07/2007 10:21:08
Merci Crazy pour tous ces éclairages.

Et pour ceux qui "rentrent direct dans la table", c'est peut-être très bien pour les pros qui tournent, mais pour les amateurs qui ont envie de jouer chez eux, font des répètes entre potes, et occasionnellement un concert dans un bar, c'est évidemment une solution à laquelle on ne réfléchit même pas !
Hé oui, c'est sur, pas besoin de se "prendre la tête" avec un ampli, quand on a toute une sono... mais tout le monde n'en a pas !!

Bref, je pourai au moins me contenter de mon compresseur pour élever le niveau du son à l'exigence d'entrée d'un power amp.
AU fait, Crazy, tu dis qu'un poweramp est efficace entre 80% et 100%, tu parlais du niveau qu'il attend en entrée ? Pas besoin de le mettre à 80% de sa puissance de sortie pour qu'il soit efficace, rassure moi !!!
0
0
#10
14/07/2007 11:41:22
Bah chez moi j'ai pas de sono. Un ampli ampli avec deux entrées pour les élèves et un micromark quand je suis tout seul. Super pratique et bon son ce dernier !

Aprés pour les répètes, ca dépend si tu es dans un garage avec tes potes c'est clair il te faut un ampli, si tu vas dans un studio de répétition là il y en a toujours un dans la salle. Souvent meilleur que le sien lol
0
0
#11
14/07/2007 14:11:14
korus
Merci Crazy pour tous ces éclairages.

AU fait, Crazy, tu dis qu'un poweramp est efficace entre 80% et 100%, tu parlais du niveau qu'il attend en entrée ? Pas besoin de le mettre à 80% de sa puissance de sortie pour qu'il soit efficace, rassure moi !!!
 les 80 à 100%, c'est la position des boutons de volume de chaque canal de ton poweramp (ou du canal principal si il est bridgé)

si c'est gradué de 0 à 10, au plus près de 10 c'est mieux ! (si c'est en dB c'est de -infini à 0dB, donc au plus près de 0dB)

il sera efficace à moins, mais perdra de son rendement et de ses qualités dynamiques.C'est de l'ampli de sono, pas de l'ampli instru et il est conçu pour fonctionner dans cette plage.

Si tu veux moins de volume sonore, tu baisses le signal en entrée (dans le cas présent, le niveau de sortie du comp')

Sur une sono de façade, les amplis sont à toc et le réglage se fait depuis la console !
0
0
#12
14/07/2007 17:35:49
 Je suis surpris d'entendre ça!
J'aurais pas imaginé ça un seul instant... J'étais vraiment persuadé qu'il fallait régler le préampli une fois pour toutes, et que le volume se pilotait après coup avec l'ampli de puissance...

Mais ça pose du coup un serieux problème: tous les systèmes de préamplification n'ont pas ce réglage de volume de sortie ! Et j'imagine qu'il est hors de question de vraiment jouer sur le gain (qui, lui aussi, si je ne me trompe pas, doit être réglé en fonction de la basse, une fois pour toutes, et ne plus bouger).

Bon, je m'en souviendrai... quand j'aurai un préampli
0
0
#13
14/07/2007 19:55:54
En général, la plupart des préampli en rack ont un master de sortie, qui sert à régler le volume

Mais au cas où, le fait de régler avec le master du poweramp n'est pas bien grave, c'est juste que ce n'est pas "optimal"




Par exemple, celui ci possède un master de sortie générale, ainsi que 2 masters secondaires (low et high) avec crossover ajustable, dans le cas ou on joue bi-amp.
Ce qui, avec un poweramp stéréo est l'idéal... un canal sur le 4x10" et l'autre sur le 15" ou 18" pour les sub.
Mais bon, il est cher, le DB680...(1200€ en moyenne)
0
0